Accueil » Infos » Le saviez-vous ? Spécial Larry Bird

Le saviez-vous ? Spécial Larry Bird

Larry Bird Boston Celtics

En 1974 il avait reçu une bourse pour Indiana University, mais effrayé par la taille du campus et le fait d’être loin de son cocon familial, il avait décliné l’offre. Il rejoignit finalement Indiana State un an plus tard.

En 1979, alors qu’Indiana State n’avait jamais participé au tournoi NCAA de division 1, il les guida jusqu’en finale. Il retrouva en finale Michigan State, l’équipe de Magic JohnsonIndiana State s’inclina 75 à 64 (cliquez pour voir le match en intégralité).

Il rafla tous les titres individuels cette année là en NCAA, guidant les Sycamores au bilan de 33 victoires pour 1 défaite. John R. Wooden Award, Naismith College Player of the Year, AP National Player of the Year, Oscar Robertson Trophy,  Adolph Rupp Trophy, NABC Player of the Year.

Bird fut drafté en 1978 par les Celtics en 6ème position malgré le fait qu’il n’avait pas encore annoncé si il resterait ou non un an de plus en NCAA. Il intégra finalement la NBA un an plus tard.

Lors de sa saison rookie il fut le rookie le mieux payé de l’histoire avec un salaire de 650 000$ par an. Il fut élu rookie de l’année portant les Celtics d’un bilan de 29-53 à 61-21.

Il fut all-star lors de ses 12 saisons pleines (il ne participa pas en 1989, blessé il n’avait disputé que 6 matchs)

Avant le début du concours de tir à 3 points en 1986, Bird entra dans le vestiaire, regarda autour de lui et déclara « Je veux que vous sachiez tous que je vais gagner. Je regarde juste qui terminera second. »

Le 9 novembre 1984 dans un match face à Philadelphie, son duel avec Julius Erving se termina en bagarre. Les 2 joueurs furent exclus. A ce moment du match Bird avait marqué 42 points, Erving 6.

Il est un des 5 joueurs de l’histoire dans le club très fermé du 50-40-90, plus de 50% aux tirs, 40% à trois points et 90% aux lancers francs sur une saison. Steve Nash, Dirk Nowitzki, Mark price et Reggie Miller sont les autres joueurs à avoir réalisé cet exploit.











Répondre