Accueil » Jean Denys Choulet » France-Espagne: L’analyse exclusive de notre expert Jean-Denys Choulet

France-Espagne: L’analyse exclusive de notre expert Jean-Denys Choulet

C’est une exclusivité Basket-infos, le meilleur entraîneur de la saison 2006-2007 nous livrera ses analyses tout au long de la compétition londonienne. L’oeil d’expert de Jean-Denys Choulet nous apportera un point de vue plus approfondi sur les rencontres de nos français.

Madre mia. Encore une fois l’Espagne nous sort de la compétition. C’est une équipe de France qui débute le match parfaitement avec une grosse défense en premier quart temps et un Boris Diaw qui prend ses responsabilités en attaque et qui distille les caviars.
Un Tony Parker qui alimente la marque sur des pénétrations et sur des tirs à mi-distance le match était très bien lancé.

Un passage en zone 2 3 des Espagnols qui ne gêne pas les Français dans un premier temps car bonne alternance tir à 3 pts et tirs intérieurs. Les Espagnols alternent man man et zone 2 3 et les Français en jouant small ball avec Diaw et Pietrus tiennent parfaitement le choc au niveau défensif. A noter la belle réussite extérieure de F Pietrus avec un 2 sur 2 à 3 pts.

Le nouveau changement défensif des Espagnols en Zone 2 3 pose de gros problèmes aux Français qui proposent une attaque de zone catastrophique en cette fin de deuxième quart temps.

Le troisième 1/4 temps est assez équilibré et se termine sur un score de 17 16 pour l’Espagne avec des équipes qui se rendent coup pour coup… c’est un vrai match de boxe et bien malin qui peut donner le vainqueur à ce moment du match.

Le quatrième quart temps est ultra défensif, la défense prend systématiquement le pas sur l’attaque on ne met pas grand chose en place en attaque et la maladresse est de mise ..heureusement des deux cotés…

Le score ne progresse plus du coté Français et même si R Turiaf fait un gros boulot en défense et au rebond nous jouons à 4 contre 5 en attaque. N Batum après des actions spectaculaires en particulier au contre n’apporte pas en attaque. Boris ne prend plus ses shoots même si son comportement dans les autres domaines est exemplaire. Tony n’est pas en réussite et se fait contrer au plus mauvais moment..

La messe est dite l’Espagne va passer en demi finale. La fin du match n’est pas glorieuse avec des actions que la frustation peut expliquer mais qui font « taches ». Je n’avais jamais vu une telle réaction de N Batum qui est pour moi un joueur modèle …

La France a beaucoup « tiré »sur ses joueurs cadres et il nous a peut être manqué un joueur capable de faire exploser cette zone .

C’est une déception mais l’Espagne mérite sa victoire sur le match les nerfs Espagnols ont été plus solides que ceux des Français car la maladresse était présente des 2 cotés.

@bientôt

JDC











6 commentaires

  1. paye ton inutilité!! Nelson Montfort aurait fait mieux

  2. Analyse totalement pertinente de JDC, et merci à lui d'avoir analysé chaque match des français pendant ces JO !!! :)
    On l'aura cette "Roja" !!! :@

  3. explication = "Il nous a peut être manqué un joueur capable de faire exploser cette zone" .
    Spécial dédicace à "l'homme sans courage" des "bulls"!
    Comme si les autres joueurs n'avaient pas eux aussi des contrats et des contraintes …
    Merci!!!!!
    Nico, Boris, Tony, Rony, Yahn, Nando, tout les autres…
    Vs avez grave assuré on est fière de vous.
    La victoire n'est rien… Seul le combat et le mérite n'a de valeur…
    Les planqués en Coq Sportif MDR! Bléro va!
    Joak the joke tu ne seras pas une Légende c sure!

Répondre