Accueil » A voir » La touche StillBallin » Random Observations: The Dwight Howard’s Trade

Random Observations: The Dwight Howard’s Trade

 

Ainsi, le tortueux Dwightmare est suspendu pour quelques mois au moins. Dans un transfert impliquant quatre équipes et dans lequel la franchise qui s’est séparée du meilleur joueur de toute la transaction est aussi repartie avec la plus mauvaise contrepartie, Howard a atterri dans une situation qui appelle autant d’encre que la publication des livres saints.

Pour rappel et sans entrer dans les détails, Dwight Howard arrive à L.A. avec sa petite année restante sur son contrat et sans promesse d’en signer un nouveau avec les Pourpres et Ors. Andrew Bynum, ses énormes capacités, sa maturité toujours en question et sa propension aux blessures sont désormais un sujet de réflexion pour les Sixers, lui aussi pour au moins une saison et sans promesse de prolongation. Il est accompagné de Jason Richardson qui amènera de l’expérience et un peu de scoring extérieur en même temps que son salaire un peu trop gonflé (6M €/an jusqu’en 2015). Denver arrive à se défaire d’un mauvais contrat (Al Harrignton, 7M €/an jusqu’en 2015) en plus de récupérer un joueur plus fort (Andre Iguodala) que celui qui fait ses valises (Arron Afflalo). Et donc Orlando a reçu des petits trucs pas vraiment consistants comme des jeunes sympathiques mais pas révolutionnaires (Moe Harkless, Nikola Vucevic) et des tours de draft assez nébuleux. Ainsi qu’un arrière plutôt bon mais destiné à être une troisième voire quatrième option (Afflalo) et enfin, un mauvais contrat (Harrington). Encore un.

Forcément, j’ai deux, trois trucs à dire sur le sujet.

- Orlando perd un des meilleurs joueurs de la planète, garde la plupart de ses contrats pourris et en récupère un autre (Al Harrington)? Il y a pas à dire, c’est un joli coup que le Magic a réalisé là. Encore un.

- Petit aperçu de l’effectif qu’aura le coach novice Jacque Vaughn: Aaron Afflalo, Al Harrington (scoreur talentueux mais qui joue contre le jeu et dont la sélection de tirs est à revoir), Jameer Nelson (meneur à peine potable encore là pour 3 ans), Hidayet Turkoglu (ombre de l’ombre du joueur qu’il était qui touche le salaire du joueur qu’il aurait dû être. Jusqu’en 2014 a priori.), Glen Davis (gros enfant dont les rares bonnes périodes ne suffisent pas à justifier le salaire de 6M $/an pendant 3 ans), JJ Redick (pas le pire mais pas le meilleur), Quentin Richardson (ne touche que 3 millions et c’est déjà trop), Josh McRoberts, Gustavo Ayon, Moe Harkless, Nikola Vucevic, Christian Eyenga et le rookie drafté cette année Andrew Nicholson (moins intéressant que Jared Sullinger et Doron Lamb qui étaient encore disponibles). En voilà une équipe qui est vraiment pas belle à voir !

- En fait, Orlando a quand même réussi à lâcher un des ses mauvais contrats avec celui de Jason Richardson mais bon, Richardson était quand même le meilleur élément parmi les mauvais contrats de la franchise. C’est vrai qu’il y a aussi le bail un peu enveloppé de Chris Duhon qui part (3,6 millions/an jusqu’en 2014). N’empêche, z’auraient pas pu faire mieux en échangeant un joueur du calibre d’Howard? Bien sûr que si seulement il y a tellement de choses le Magic aurait pu faire bien mieux depuis quelques temps.

- Est-ce qu’Arron Afflalo (le meilleur joueur de l’équipe pour l’instant?) est censé faire de vieux os à Orlando? Les Floridiens visent le long, très long terme et à 27 ans, avec un bon niveau de jeu mais insuffisant pour lancer une véritable reconstruction et un contrat qui dans cette optique sera plus encombrant qu’autre chose, l’arrière n’est pas un actif très intéressant pour eux. Alors peut-être qu’ils seraient disposés à le transférer à nouveau contre pas trop grand-chose comme des petits tours draft et des contrats finissants. Ou en profiter pour refiler un de ses innombrables mauvais contrats. Je connais pas mal d’équipes qui aimeraient bien avoir un shooting guard bon shooteur, bon défenseur et plutôt efficace (15,2 pts à 47,1% de réussite dont 39,8% à trois points) comme lui. Allo Chicago? Memphis?

- Orlando voulait absolument récupérer des choix de draft (ben oui, pourquoi récupérer des bons joueurs, hein?) mais je pense qu’il faudrait faire un rapide point sur les éléments de base de la contrepartie que le Magic a reçu en échange de Dwight-O. Il y a le choix du premier tour de draft de Denver qui ne sera pas celui de l’été prochain mais le suivant, en 2014. Ce sera le moins bien placé de tous les picks que la franchise des rocheuses possède pour cette année-là donc sauf coup de chance, celui-ci ne sera pas fabuleux mais plutôt calibré pour un role player. Il y a ensuite le choix du premier tour des Lakers qui deviendra floridien qu’en 2017.

Et oui, c’est du très long terme mais ce n’est pas forcément idiot. Tout d’abord parce que cet effectif débordant de joueurs inefficaces aux contrats trop proéminents est comme une grappe de boulets aux pieds de la franchise et est donc susceptible de flinguer pas mal de belles possibilités de reconstruction. Ainsi se laisser du temps pour évaporer tout ça est pertinent. Ensuite parce qu’un choix de draft des Lakers aura plus de chances d’être très haut dans quelques années quand Pau Gasol et Steve Nash auront pris leur retraite et que Kobe Bryant sera en train de plomber l’équipe à encore vouloir être la première option offensive de sa formation alors qu’il aura presque 40 ans et de l’arthrite plein les articulations. Mais on ne peut pas prédire l’avenir non plus donc impossible de dire quel sera le niveau des Angelinos et du coup si ce pari sur l’avenir du Magic sera gagnant ou pas. Quand au pick des Sixers, c’est aussi un premier tour de draft mais c’est absolument tout ce qu’on sait sur lui. Pas de date, ni d’éventuelle protection. Étrange, comme si l’une des deux équipes entre Phila et Disneyworld ne voulait pas que ces infos soient publiées. Par peur de se faire lyncher?

- Au fait, je pense qu’on peut le dire, il n’a donc pas appelé le Dwight, hein?

- Ce que j’aime bien avec cette équipe des Lakers façon NBA 2K, c’est que tout un tas de scénarios pour la saison à venir s’ouvrent devant elle et qu’ils promettent tous des étincelles. Que ce soit la réalisation hallucinée d’un des plus beaux fantasmes basketballistiques imaginables ou le bordel le plus total, on va bien s’amuser.

- Sinon on demande à Dwight Howard, 27 ans et toujours à la recherche de son premier titre, d’engager son avenir dans une équipe dont les joueurs majeurs ont 34, 38, 32 et 36 ans (Kobe Bryant, Steve Nash, Pau Gasol et Antawn Jamison), c’est bien ça n’est-ce pas?

- A 38 ans, Steve Nash aurait pu se la couler douce à Phoenix. A la place, il devra s’assurer que quatre de ses coéquipiers aient suffisamment de tickets shoots pour être satisfaits (entre 15 et 20 chacun. Bon d’accord, 25 pour Kobe). Have fun, Steve !

- D’ailleurs, maintenant qu’il est parti de Phoenix a.k.a « la fontaine de jouvence de la NBA », est-ce que Steve Nash va enfin jouer comme quelqu’un de 38 ans?

- 97 millions de dollars de masse salariale pour LA. C’est un peu tard pour dire ça mais est-ce qu’il n’aurait pas fallu prévoir un véritable hard salary cap en plus du soft salary cap actuel qui serait situé à environ 20, 25 millions de dollars au-dessus du salary cap actuel, dans le CBA signé il y a quelques mois? Parce que là c’est vraiment abusé. Au moins, la NBA s’en mettra un peu plus dans les poches avec la luxury tax que devra payer la franchise.

Tiens, si on parlait des choses qui vont sérieusement agacer Dwight Howard à partir de maintenant:

  • Qu’on le compare tous les quatre matins à Shaquille O’Neal quand le Big Aristotle était un Laker.
  • Que Kobe Bryant se serve de lui pour envoyer des piques à Shaquille O’Neal.
  • Que Kobe lui lance un regard noir chaque fois qu’il fait des blagues pendant les entrainements.
  • Que Kobe le regarde comme si il était un moins que rien après avoir rater une action.
  • Que Kobe ait le droit de rater des trucs et de prendre des mauvaises décisions sans qu’on ne lui dise rien, à lui.
  • Qu’on dise qu’il ne met ses paniers que grâce aux passes de Nash et de
    Gasol et qu’il profite largement du talent offensif des autres pour
    avoir des paniers faciles.
  • Qu’on dise que c’était quand il était aux Lakers que Shaquille O’Neal a
    montré qu’il avait une véritable technique offensive intérieure alors
    que lui, pour l’instant se contente toujours de panier en force et en
    qualités athlétiques comme un vulgaire Shaquille O’Neal d’Orlando.
  • Qu’on dise qu’avec une équipe comme ça, il devrait gagner beaucoup plus de matchs que les Lakers période Shaquille O’Neal.
  • Que Kobe le regarde méchamment parce qu’on dit qu’avec une équipe comme
    ça, les Lakers actuels devraient gagner beaucoup plus de matchs que les
    Lakers période Shaquille O’Neal et que donc c’était bien O’Neal le
    meilleur des deux à l’époque.
  • Que Steve Nash ne le laisse pas faire ce qu’il veut dans ses délires vidéos.
  • Qu’Hidayet Turkoglu avait un niveau de jeu et un contrat qui plombait
    l’équipe mais au moins, il ne l’obligeait pas à se défoncer longtemps
    après l’entrainement contrairement à un certain numéro 24.
  • Que Pau Gasol soit si facile et efficace dans ses mouvements dos au panier.
  • Que Kobe lève les yeux au ciel à chaque fois qu’il rate un lancer franc.
  • Que Kobe l’oblige à prendre 3 000 lancers francs par jour.
  • L’adresse offensive de supers scoreurs comme Kobe Bryant, Pau Gasol, Steve Nash et Antawn Jamison comparée à la sienne.
  • La sensation d’être dans la maison d’un autre et de devoir faire attention à ce qu’il touche afin de ne rien casser.

- Et pour finir, petit bonus qui n’a rien à voir.

 

StillBallin (http://unlimitednba.blogspot.fr/)











6 commentaires

  1. Article de rageux , encore un qui n'accepte pas que les Lakers vont gagner le titre en 2103 ^_^

  2. on va assister au plus grand nombre de victoire de l'histoire des lakers préparez vous!!! kan au titre il est claire ke c pour lakers si aucun joueur ne se blesse!

  3. Et ouais, les gars faut qu'ils soient blindés pour gagner… ;)

Répondre