Accueil » A voir » La touche StillBallin » Les Hornets ont-ils déjà foiré leur reconstruction?

Les Hornets ont-ils déjà foiré leur reconstruction?

 

« With the 10th pick, the Hornets select… Austin Rivers from Duke University. »

Le premier accroc dans la reconstruction de leur équipe. Avant la draft, j’évoquais le nombre admirable d’excellents atouts qu’avaient les Hornets pour bâtir une très belle formation. Ils viennent d’en griller pas mal. En plus d’un superbe premier choix de draft, la franchise de Louisiane avait en effet aussi en sa possession un vraiment très bon dixième choix, une amnesty clause, un petit peu de place sous le salary cap et un Eric Gordon qui pouvait être prolongé pour plusieurs années ou échangé contre des trucs bien sympa.

Drafter Anthony Davis avec le first pick était d’une évidence imparable, égaler toutes offres de contrat faites à Eric Gordon pour le conserver était la chose à faire et transférer Emeka Okafor et Trevor Ariza contre Rashard Lewis, et amnistier ce dernier afin de se débarrasser d’un seul coup de contrats gênants était plutôt bien joué même si je continue de penser que la présence d’Okafor aurait été un soutien très efficace pour le diamant brut qu’est Anthony Davis. Donc rien à redire a priori. Seulement entre temps il y a eu la sélection d’Austin Rivers avec le 10ème pick. Ça a été leur première erreur. Vouloir en faire leur meneur titulaire est la seconde.

Ce très fort attaquant balle en main est connu de tous grâce à sa filiation avec Doc Rivers et à sa domination en high school. Capable d’allumer des mèches de n’importe où et de se créer des occasions de tirs à volonté par la force de son dribble, de sa vivacité, de son agressivité offensive et d’une monstrueuse confiance en lui, il a été le meilleur pointeur de Duke pour ce qui a été sa première et unique saison universitaire (15,5 pts à 43,3% dont 36,5% à 3pts sur 4,7 tentés en 33,2 minutes).

Mais une fois cela dit, la peinture s’écaille dangereusement. Ses qualités de scoreurs paraissent en effet un peu moins alléchantes quand on les voit se doubler d’une mauvaise sélection de tirs et d’une fiabilité discutable, tant au shoot qu’en drive. La rançon à payer pour un jeune homme qui a une confiance en lui plus élevée que ses capacités. Et qu’en est-il de ses aptitudes à la mène? Rivers (1,92m, né en 1992) est un joueur qui s’exprime le mieux lorsqu’il a la balle entre ses mains et il peut déstabiliser une défense par sa vivacité et son dribble mais il n’a absolument rien d’un playmaker. C’est un scoreur dans l’âme pour qui shooter est la première, la seconde et la troisième option. Faire une passe et faire jouer les autres arrivent loin derrière dans son programme. Il est également peu réputé pour son discernement et on le voit prendre beaucoup trop de mauvaises décisions pour un joueur à qui on voudrait confier les rênes d’une équipe. D’ailleurs, à Duke, il perdait plus de ballons (2,3 en moyenne) que ne faisait de passes décisives (2,1).

Ajoutez à cela une implication plutôt modérée en défense, une attitude pas toujours appropriée et le fait qu’il se voit meilleur qu’il ne l’est réellement, et vous aussi vous verrez d’une mauvais œil sa sélection par les Hornets. A mes yeux, le brillant avenir de Rivers est celui d’un 6ème homme qu’on lance sur le terrain pour mettre sens dessus dessous une défense mais qu’on l’y laisse pas trop longtemps par crainte de subir des dégâts collatéraux.

New Orleans a dévissé sur ce coup-là. Le poste 1 était effectivement son plus gros souci (Okafor était encore son pivot) mais Rivers risque de faire d’avantage partie du problème que de la solution. Au contraire, Kendall Marshall aurait plutôt bien fait le boulot même si le génial passeur est loin de faire un titulaire à long terme à cause de ses limites défensives et dans le scoring. Mais il aurait fait un bon intérimaire en attendant la venue d’un point guard de plus gros calibre. Tyler Zeller, pivot complet et efficace made in North Carolina aurait aussi été une bonne recrue. Sachant qu’il n’était pas prévu qu’Okafor fasse de vieux os en Louisiane, acquérir un poste 5 qu’on voit quelque part entre un solide titulaire et un back-up sympa aurait en effet été assez pertinent. Qu’Okafor parte tôt ou tard, les Néo-Orléanais auraient toujours eu quelqu’un de valable à cette position cruciale. Petit bonus supplémentaire, le profil plus offensif et technique que défensif et athlétique de Zeller aurait certainement complété celui, défensif et athlétique justement, d’Anthony Davis.

Mais manifestement sélectionner un pivot était hors de question. Les dirigeants de la franchise semblent en effet convaincu que le tout frais n°1 de draft pourra être aligné sur le poste 5 sans souci. Sinon, pourquoi auraient-ils offert un bon petit contrat à Ryan Anderson (environ 8,5 millions par an jusqu’en 2016), un ailier fort qui s’exprime à une distance plutôt éloignée du panier et dont le physique lui interdit de jouer en poste 3 ? C’est la troisième erreur des Hornets et peut-être la plus regrettable. Envoyer les pauvres 100 kg du tendre Davis se frotter aux plus gros malabars de la ligue n’est pas vraiment raisonnable, ni une bonne façon de lui permettre de se développer correctement. N’oublions pas que l’ancien Wildcat a tout juste 19 ans et qu’il n’est pas encore un produit fini. Je n’irai pas jusqu’à dire que New Orleans va flinguer sa pépite mais je ne serai pas surpris de voir l’exemple de John Wall se répéter ici. Et le diable sait que ça me ferait mal de voir un jeune prospect au potentiel « kevingarnettien » rester à quai.

Récapitulons: les Hornets vont peut-être griller un très prometteur n°1 de draft en le faisant jouer pivot, ils ont utilisé un 10ème pick dans une très bonne draft pour un joueur qui, aussi talentueux soit-il, risque d’apporter autant de problèmes que de solutions et ils comptent faire de ce dernier leur meneur, une des positions ou peut-être la position la plus délicate et importante d’une équipe et pour laquelle il n’est pas fait. Pas de quoi leur filer les félicitations, hein? Tout ça risque vraiment d’avoir une sale odeur de gâchis.

Pour rectifier un peu le tir, ce ne serait peut-être pas une mauvaise idée de recruter un point guard encore sans club comme Jonny Flynn, qui est bien plus capable que ce qu’on n’a pu en voir ces deux dernières années (sa petite année de titulaire dans une mauvaise équipe le rend toujours plus fiable que n’importe qui de l’effectif à ce poste) et Darko Milicic, lui aussi sans franchise, qui ne fait pas de miracle mais n’est pas ridicule dans les combats de viandes que suppose le poste de pivot. L’idée avec Milicic serait évidemment de laisser Anthony Davis en 4 définitivement et de faire de Ryan Anderson un 6ème homme de luxe. Ce serait effectivement du gâchis aussi mais entre gâcher Davis et gâcher Anderson, j’ai vite choisi.

StillBallin (http://unlimitednba.blogspot.fr/)











13 commentaires

  1. De bonnes suppositions… et si on laissait le jeune s'exprimer au lieu de tirer des conclusions hâtives ? si ils choisissent de le mettre au poste 1, c'est qu'ils ont une bonne raison ! Il l'a dit lui même il va le travailler tout l'été et être prêt a la rentrée. D'autant plus a ce que j'ai cru comprendre les hornets n'attendent pas plus que des 3 pts de sa part pour la première année.(sans écarter une agréable surprise), il sera pas le leader qu'il était a winter park, ou le défi qu'il était pour le coach K a duke.

  2. Comme toujours j'apprécie l'analyse !

  3. Bonne analyse mais je pense que les hornets devrait transférer gordon pour un vrai meneur et un pivot plus costaud pour permettre a anthony davis de jouer au poste 4 et a austin rivers de jouer au poste 2 .
    A partir de la le seul point faible de l’équipe serais le poste 3 ou un joueur dans le genre de tayshaun prince apporterait de l’expérience et un apport défensif élevé .
    Un bel avenir s'offre au hornets mais il faudra être patient et peut être attendre 1 ou 2 ans avant de les voir en playoffs .

  4. Très bon texte! mais j'ai une petite question, si on prend l'exemple de Kévin Garnett en poste 5 (il n'était pas du tout rédicule), qui n'est pas très costaud comme Davis mais qui a beaucoup de rage et d'envie de gagner comme pourrait peut-etre le montré Anthony, est-ce que le n°1 aurait les capacités pour s'y imposer?

  5. et le bon vieux Robin Lopez en poste 5?? on en parle pas?? tout comme Warrick qui peut jouer 4.

  6. pourquoi être 6ème serait un gâchis ? jet terry , lamar odom , jamal crawford ect… son loin d'être des gâchis et se son même montré plus efficace dans se rôle ! anderson pourrait faire de même si par la suite davis se montrait trop léger pour le poste 5

  7. @t9err: Il a bien évidemment le bénéfice du doute, c'est vrai. Mais j'ai tellement rarement vu un scoreur devenir un playmaker potable que je n'y crois pas trop. Plus encore quand il s'agit de Rivers. Mais bon, il a le droit de me donner tort. Je peux te promettre une amende honorable dans deux ou trois dans une rétrospective si c'est le cas.

    @rayallen: La différence qu'il y a avec votre ancien coéquipier, Kevin Garnett, et Anthony Davis à mon avis, c'est que Garnett est malgré tout plus costaud que Davis (Garnett avait le physique de Davis quand il est arrivé en NBA -il jouait d'ailleurs même small forward, c'est dire à quel point ce n'est pas engageant pour Davis même si c'est vrai, ce n'était pas la même époque- mais il s'est bien renforcé depuis) et surtout plus expérimenté. Il connaît déjà la ligue, il est habitué à son intensité physique et il a l'expérience pour gérer tout ça sans perdre la boule, confiance en lui ou se faire marcher dessus indéfiniment. Davis, lui, est un gamin tout maigrichon qui n'a qu'une seule année universitaire dans la pattes et qui va découvrir un tout autre monde, sans parler de la pression de n°1 de draft qu'il aura sur les épaules. A mon avis, il va prendre beaucoup claques, certainement beaucoup trop, avant de comprendre ce qui lui arrive et de trouver les parades. Après, on ne sait jamais évidemment.

    @Airmax3D: Je n'ai pas oublié Lopez, je préconisais le recrutement de Milicic parce que je voulais un deuxième pivot pas trop ridicule (en plus de Lopez donc) pour que le coach soit le moins possible dans l'obligation de mettre Davis en 5.

    @god of war: J'évoque Ryan Anderson comme un gâchis parce que si je mets Davis définitivement en 4 comme je le voudrais, l'ancien shooteur d'Orlando ne jouerait que 20,25 minutes. C'est cette sous-utilisation qui serait du gâchis (surtout à ce prix-là). La différence avec les 6ème homme que tu cites, c'est que les trois parviennent (ou parvenaient pour certains) à jouer une trentaine de minutes par match soit autant qu'un titulaire, que ce soit parce qu'ils sortent du banc mais sont les vrais titulaires dans les faits (typiquement le cas de Jason Terry) ou parce qu'ils sont suffisamment polyvalent pour jouer longtemps sur deux postes (Jamal Crawford qui alternait le poste 1 et 2, Lamar Odom qui joue tantôt 3, tantôt 4 sachant qu'il profite aussi de la capacité de Pau Gasol à jouer 4 et 5 pour lui laisser du temps de jeu en 4). Ryan Anderson ne répondrait à aucune de ces situations si comme je le désire, Anthony Davis n'est jamais décalé en 5. Anderson ne peut selon moi n'être productif qu'en 4, tout comme Davis. Les minutes sur ce poste n'étant pas illimitées, c'est à Anderson que je ferais subir la réduction de temps de jeu la plus forte. D'où le gâchis. Même s'il cartonne (ce qui est tout à fait envisageable en effet), il ne jouera pas autant de minutes qu'il le mériterait. Ça resterait donc dommage, tu ne crois pas?

  8. Pourquoi tu ne laisse pas Davis en 5? les gros pivots yen a plus que 2 (Howard et Bynum) … le reste il peut defendre dessus

  9. ce journaste fait du trash talking sur rivers!!!c'est évident!!le reste y'a rien a ajouté!!!Davis en 5?il a pas le physique pour,tu peux etre aussi longiligne que tu sois,c'est dur de jouer le 1 contre 1 contre des pivots de 120 kilo!!!

    • ah okey je viens de comprendre que c'est un blogueur français qui a fait cet article en lisant les commentaire^^!!!bon ben je me suis trompé pour le trash talk,j'ais pas vraiment tout lu sinon l'analyse c'est bien gérer,je pense qu'aussi que depuis le départ de chris paul(un bon meneur)la franchise a volé en éclat donc c'est pour cela qu'ils veulent le placé en titulaire(retrouvé un bon meneur additioné au 1st pick davis)c'est ce que les fans attendent et le fait qu'il soit le fils de doc,qui a contribué a l'évolution de rondo(devenu l'un des meilleurs meneur)!!!ils comptent beaucoup sur cela aussi xDD!!!

  10. Il a pas fait un match en NBA et tout le monde lui tombe dessus. Laissons lui du temps.

  11. Les Hornets sont en pleine reconstruction. La saison 2012-2013 sera certes un bon en avant mais cela ne les permettra surement pas d'accéder aux playoffs. Selon moi il manque tout de même un homme d'expérience pour encadrer ces jeunes joueurs.

  12. tu dis que new orleans n'avait pas de bon poste 1 mais jarret jack se demmerder plutot pas mal nn ? je trouve que c'est sa l'erreur de NO aprés pourquoi ne pas avoir garder kaman en 5 malgré son gros contrat ( plus complémentaires a davis par son coté offensif et son gros gabarit ). J'aime bien ton article mais je trouve qu'il se focalise trop^sur la draft et pas assez sur le reste de l'éffectif ( qui n'était pas si mal que sa selon moi ) mais il y avait quelques joueurs a changé et définir plus clairement les places.

Répondre