Les 5 enseignements de Grizzlies @ Bulls

Les 5 enseignements de Grizzlies @ Bulls

Derrick Rose Kirk hinrich

Suite de notre analyse des matchs de la présaison NBA. Comme pour Nuggets vs Clippers, le but n’est pas de tirer des conclusions hâtives, mais des enseignements … cela ne reste que des matchs sans enjeux.

1- Kirk Hinrich sacré défenseur

Je  me fais assez souvent casser quand je dis que Kirk Hinrich fait partie des meilleurs défenseurs de la NBA, mais une fois de plus, Captain Kirk n’a pas menti à la réputation que je lui fais. Pour son premier match depuis son retour à Chicago, il était partout : sur les lignes de passes, au contre, à l’interception … tout simplement impressionnant. C’est coach Thibodeau qui doit être heureux de pouvoir compter sur un tel joueur dans ses lignes arrières.

2- Jerryd Bayless n’est pas un meneur

Jerry Bayless est un joueur pétri de talent, de sacrées mains en attaque, mais ce n’est pas parce qu’il est « petit » en taille qu’il faut absolument vouloir le faire jouer meneur de jeu. Ok, Russell Westbrook a su mener son équipe en NBA Finals sans être un point guard dans l’âme, mais lui bénéficie du système qui peut le lui permettre. Cela avait fonctionné aux Raptors pour Bayless (durant l’absence de Calderon l’an passé), mais à Memphis, il a de vrais joueurs autour, des joueurs qui ont besoin de voir la balle … bref, Mike Conley va avoir un gros temps de jeu cette saison.

3- Marco Belinelli est une grosse recrue

John Paxson a misé sur le bon cheval avec Marco Belinelli. Ne vous attardez pas sur son 1/7 de ce match face aux Grizzlies, mais plus sur son utilisation. Dans un rôle de shooteur qui arrive du banc, il remplace Kyle Korver parti pour Atlanta. Je ne veux pas manquer de respect à Kover, mais l’Italien convient tout simplement mieux à la rotation de Thibodeau. L’an passé, on a trop vu le néo-Hawk associé à Luol Deng (normal, il fallait artiller de loin), mais associer deux postes 3 dans cette NBA moderne, cela n’est pas forcément efficace. L’ex-Hornet peut être associé à Deng, reposer Rip Hamilton, qui est le seul membre du 5 de départ qui doit voir son temps de jeu réduit (faut le préserver pour les playoffs).

4- Nazr Mohammed va avoir du mal à remplacer Omer Asik

Nazr Mohammed a toujours su faire des stats quand on lui a donné du temps de jeu (la preuve avec son double double de la nuit : 13 pts & 12 rbds), toutefois, il n’a pas du tout le profil d’un Omer Asik. Le Turc était tout simplement parfait au relais de Jooks et complémentaire de Taj Gibson une fois le bench mob des Bulls sur le terrain. Asik méritait plus, et Houston a misé sur lui en lui offrant un joli contrat et un statut de titulaire.

5- C’est bon de revoir Ronald Dupree

Pour terminer ce « Top 5 », ce fut un plaisir de revoir Ronald Dupree courir partout et sauter partout sur un parquet NBA. Dupree fait partie de ces joueurs spectaculaires, toujours à fond une fois en jeu, qui n’a pas la carrière NBA qu’il mérite (pourquoi aucune franchise n’a misé sur lui dans un rôle de 8-9ème homme ?) en enchaînant les allers retours entre la NBA, l’Europe et l’Amérique du Sud. A voir s’il arrivera a grapiller un spot dans la rotation des Grizzlies.

Leave a Reply