Accueil » En direct de Chicago » En direct de Chicago : Ma première semaine américaine

En direct de Chicago : Ma première semaine américaine

Tout au long de son année rookie aux Bulls de Chicago en basket fauteuil, Benjamin Chevillon, nous fera vivre en exclusivité sur Basket-infos, la belle aventure qu’il vivra aux Etats-Unis, par le biais de cette toute nouvelle rubrique intitulée « En direct de Chicago », et nous fera partager une vision du basket peu commune.

Bonjour à tous.

Tout d’abord merci à vous de me suivre, on m’a dit que vous attendiez la suite de mon expérience avec impatience, je vais donc essayer de vous la faire partager, du mieux que je peux.

Après m’être présenté lors du dernier article. Je vais vous raconter ma première semaine américaine. Qui ne fut pas de tout repos.

MON ARRIVÉE A CHICAGO

Je suis donc arrivé à Chicago le 18 septembre dernier. Après l’attente interminable au bureau de l’immigration à l’aéroport, j’ai rejoint le centre ville et mon appartement. Là, tout s’est bien passé, tout était dans l’ordre, l’appartement était meublé comme convenu, la place de parking réservée, et tous les papiers étaient en ordre. Direction donc le 52 ème étage, oui oui ! Après avoir posé les valises je me suis précipité vers la terrasse pour admirer la vue exceptionnelle sur le Lac Michigan, et une partie du donwntown. C’est vraiment à couper le souffle.

MON CHEZ MOI…

Après avoir fait le tour de ce petit studio de 60 m2, j’ai visité les installations proposées dans cette petite tour de 90 étages (qui est au passage le plus haut gratte ciel réalisé par UNE architecte). Direction d’abord le 2ème étage, où se trouvent la salle de fitness, la salle de musculation, le SPA, le jacuzzi, et surtout, le terrain de basket, entièrement couvert ! Je passe entre 2 et 3 heures par jour dans cet étage. Sont aussi disponibles une salle de cinéma, une salle informatique ainsi qu’un coin loisirs avec billard, table de poker, etc …

Ensuite direction le 3ème étage où se trouvent la piscine intérieure, la piscine extérieure ainsi que tout un espace dédié aux activités de plein air. C’est vraiment incroyable, tout est fait pour vous donner envie de faire du sport. On pourrait dire que, ayant tout à disposition, on serait tenté de rester chez soi, ou du moins ne pas sortir de l’immeuble. Certes, mais je fais très attention à ne pas subir ces effets néfastes et je m’efforce de sortir au maximum.

MON PREMIER ENTRAINEMENT

Mardi était le jour du premier entrainement. Pour tout le monde, c’était la reprise officielle. Ce qui m’a frappé en premier, c’est que nous étions entre 16 et 20 joueurs. Cela faisait très longtemps que j’e n’avais pas vu autant de joueurs à un entrainement ! Donc petit discours du coach, présentation des nouveaux joueurs, et première séance de 2 heures, axée bien entendu sur le physique. J’étais un peu perdu, car je ne comprenais pas grand chose quand le coach parlait ! C’est là que j’ai compris que je n’avais pas que du travail au niveau basket ! Mais cette première séance s’est bien passée et les joueurs sont contents d’avoir un frenchy dans leur équipe, espérons que cela continue.

Ensuite durant la semaine j’ai eu beaucoup à faire. Les premières formalités déjà, ouvrir un contrat d’électricité, prendre un abonnement téléphonique US, aller à la sécurité sociale. Tout ceci m’a permis de me familiariser avec la ville. Comment s’y déplacer, s’y repérer, prendre des repères. Et je dois avouer que niveau orientation, le système de quadrillage des villes, un peu sous la forme d’un damier, est très facile d’utilisation. Ils utilisent les point cardinaux pour des numéros de rues, par exemple quand on vous dit « RDV au 230 North First Avenue » (la Michigan Avenue à Chicago), vous savez déjà a peu près où se trouve le lieu.

PREMIÈRE SOIRÉE SUR UN BATEAU CROISIÈRE !

J’ai également eu la chance, grâce aux Bulls, de participer à une soirée organisée par une fondation sur les sports adaptés. Cette soirée était organisée sur un bateau, qui nous a fait naviguer sur la Chicago River ainsi que sur le Lac Michigan, de nuit. Nous avions un superbe panorama sur la baie de Chicago. C’était vraiment une expérience unique.

J’ai également rencontré des français via l’association des français de Chicago. Ils m’ont donné beaucoup d’adresses utiles, des bons plans, et surtout les dates importantes où il y a des évènements à Chicago (comme le marathon ou le festival de jazz).

MES CONDITIONS DE VIE

Concernant mon expérience plus personnelle. Ce qui frappe le plus, c’est l’accessibilité des lieux (publics ou non). Tout est fait pour vous faciliter vos déplacements. Trottoirs en bateau, portes automatiques, ascenseurs, rampes, etc …, tout y est. Ce qui explique ces aménagements, c’est principalement la loi, qui est très stricte sur l’accessibilité des lieux pour les personnes à mobilité réduite (mamans avec leurs poussettes, personnes âgées, personnes handicapées). Par exemple un stationnement illégal sur une place handicapée peut vous valoir 250$ d’amende. L’Etat a su prendre les devants, et faire imposer un style de vie (du moins pour les personnes à mobilité réduite), qui est désormais entièrement rentré dans les mœurs.

Ce qui m’a aussi beaucoup plu c’est la gentillesse et l’accueil de la part des gens, des commerçants, etc … Peut-être dû au fait que je sois français, puis aussi joueur aux Bulls (qui est ici une instruction sacrée où chaque pensée, mot, phrase, doit être mûrement réfléchie avant d’être exprimée). Les gens entament très facilement la conversation et sont de ce fait très curieux quand je leur parle de ma petite vie. Cet aspect a beaucoup contribué au fait de se dire que la ville vous accueille les bras ouverts.

Voilà, comme vous l’aurez compris, malgré quelques difficultés, mes premiers jours à Chicago se sont bien déroulés.

La saison démarre le week end du 3 novembre, qui sera très chargé car nous jouerons contre les Bucks, les Pacers, et nos rivaux de toujours, les Chicago Fire.

A très vite, et let’s go Bulls !

Propos recueillis par Patrick Parizot, pour Basket-infos















7 commentaires

  1. Tu as une superbe vue depuis ton appart. Je trouve ça bien que les villes américaines soient aménagées pour les personnes à mobilité réduite. En France c'est pas encore ça…
    Bref, tu a tout pour réussir alors fait nous rêver :)

  2. Merci à lui de nous faire vivre son aventure !! Sa fait plaisir pour lui et j’espère que sa marchera !

  3. Je reste sans voix ! Merci pour cette chronique !

  4. C'est le pied, y'a tout dans l'immeuble ^^ Impressionnant!

  5. la première image est impressionnant :)

  6. coup de coeur pour cette magnifique vue ! c'est le rêve quoi :)
    stéphanie

Répondre