Accueil » La course au MVP » La course au MVP: LeBron James déjà en tête

La course au MVP: LeBron James déjà en tête

LeBron James Carmelo Anthony Miami Heat v New York Knicks

A l’image de ce que l’on fait avec le cahier des rookies, nous vous proposerons chaque semaine, notre classement dans la course au MVP. Après presque 15 jours de compétition voici le premier point sur les MVP en puissance. C’est bien sûr subjectif même si on tente d’être le plus objectif possible et on attend vos commentaires et arguments.

LeBron James Heat vs. Nets1. LeBron James – Miami Heat

Le MVP en titre a repris la saison comme il a fini celle de l’an passé, c’est-à-dire en dominant la ligue. Entouré d’une équipe qui parait encore plus forte que l’an passé, LeBron James continue d’étonner par ses performances et sa régularité. En 6 rencontres et 5 victoires il se place déjà comme le favori numéro 1 à sa succession, et ses 5 doubles-doubles en sont une preuve supplémentaire. La domination du Heat pourrait aussi lui permettre de s’économiser plus que par le passé. Depuis le début de l’année il joue en moyenne 33.5 minutes par rencontre, soit de loin la plus faible moyenne de sa carrière. Ce qui est impressionnant c’est que ses statistiques ne semblent pas vraiment baisser.

Stats: 22.2 pts à 55.8%, 10 rbs, 6.2 ast, 0.7 int, 0.8 ctr et 2bps  en 33.5 min (5 victoires – 1 défaite)

 

Carmelo Anthony Dallas Mavericks v New York Knicks2. Carmelo Anthony – New York Knicks

Nous n’avions pas vu les Knicks à une telle fête depuis bien longtemps et Carmelo Anthony n’y est pas étranger. L’ailier des Knicks avait annoncé qu’il était prêt à tous les sacrifices cette année et il a mis ses paroles à exécution. Melo affiche une attitude de leader plus qu’il ne l’a jamais été, des deux côtés du terrain, et il montre l’exemple et pour l’instant cela fonctionne et son envie déteint sur ses coéquipiers.  Si il continue comme cela et que les Knicks jouent la première place à l’est, Melo jouera pour la première fois de sa carrière le titre de MVP. Attention tout de même au pourcentage aux tirs.

Stats: 27.3 pts à 44%, 7.3 rbs, 1.5 ast, 1.2 ctr, 2 bps en 35.8 min (4 V – O D)

 

3. Kevin Durant – Oklahoma City Thunder

Le départ d’Harden a changé pas mal de choses chez le Thunder et l’équipe va avoir un temps d’adaptation et les résultats pourraient être moins bons que prévu, ce qui pourrait jouer dans la course au MVP. De plus Kevin Durant a changé son approche cette saison, se muant plus dans la peau d’un créateur, ce qui ne plait pas vraiment à son entraîneur. Ses statistiques s’en ressentent, Durant marque moins, alors qu’il est sans doute le meilleur attaquant de la ligue, il délivre plus de passes (refusant même certains tirs!) mais il perd aussi plus de ballons. Il va devoir retrouver son agressivité pour faire gagner le Thunder et jouer le titre de MVP. Cependant ses prestations sont déjà suffisantes pour le placer sur le podium.

Stats: 22 pts à 49.5%, 11 rbs, 4.3 ast, 1.8 int, 1.2 ctr et 4.8 bps en 38.5 min (4 V – 2 D)

 

4. Chris Paul – Los Angeles Clippers

Sans faire trop de bruit, Chris Paul mène à la perfection les Clippers dans leur bon début de saison, et alors que ses prestations sont toujours aussi régulières, le niveau affiché par son équipe lui permettra de se mêler encore plus sérieusement à la lutte. Un bémol, il va devoir éviter à celle-ci de s’incliner face aux Cavs ou encore aux Warriors. Toujours aussi juste dans ses choix, Paul continue de rendre ses coéquipiers meilleurs, à l’image de DeAndre Jordan qui impressionne depuis quelques matchs et CP3 n’y est pas étranger. Un sérieux outsider dont la lutte pour le titre dépendra des prestations des siens.

Stats: 17.5 pts à 47.8%, 3.8 rbs, 10.7 ast, 2.2 int et 2.2 bps en 33.2 min (4 V –  2 D)

 

5. Tim Duncan – San Antonio Spurs

C’est une surprise de retrouver le pivot des Spurs à une telle position, beaucoup l’annonçant déjà terminé mais il faut avouer que son début de saison est assez impressionnant. Avec un temps de jeu limité par rapport à ses concurrents dans la course au MVP, il est redevenu en ce début de saison le joueur numéro 1 des Spurs, qui dans son sillage effectuent un excellent parcours. Rajoutez à cela des démonstrations face aux jeunes pousses de la ligue, DeMarcus Cousins ou encore Roy Hibbert et vous avez là un outsider. De plus si on ramène ses stats à 48 minutes, seul LeBron James le devance d’un poil à l’efficacité.

Stats: 18.9 pts à 53%, 9.7 rbs, 2.3 ast, 1.3 int, 2.4 ctr, 1.4 bps en 30.1 min (6 V – 1 D)

 

Kobe Bryant #24 Los Angeles Lakers6. Kobe Bryant – Los Angeles Lakers

En dépit du très mauvais début de saison des Lakers, Kobe Bryant n’a pas grand chose à se reprocher tellement il a paru bien seul à surnager dans ce cauchemar. Dépité par ce début de saison, dans une équipe perdue, lui aussi s’est retrouvé à ne plus trop savoir quoi faire. Prendre en mains le scoring, faire jouer ses coéquipiers, alterner les deux, rien n’a vraiment fonctionné, ses coéquipiers étant aux abonnés absents à tour de rôle. On voit cependant mal comment les Lakers ne pourraient pas remonter rapidement la pente. Kobe quoi qu’il en soit est lui déjà bien présent malgré sa douleur au pied. Preuve de son bon début de saison, ses 55.9% aux tirs, largement plus haut que sa moyenne en carrière.

Stats: 27.2 pts à 55.9%, 5.7 rbs, 3.8 ast, 1.5 int, 4.3 bps en 36.3 minutes (2 V – 4 D)

 

Rajon Rondo Boston Celtics7.  Rajon Rondo – Boston Celtics

Rajon Rondo continue sa belle série de passes en ce début de saison, mais il est un cran en-dessous dans la course au MVP. Une raison principale à cela, l’irrégularité des Celtics depuis le début de saison. En patron de l’équipe, les prestations de cette dernière lui incombent grandement. Même si statistiquement parlant il effectue un bon début de saison on est en droit d’en attendre plus de sa part, dans une équipe qui annonce jouer le titre. On pourrait dire que le bilan de Rondo est comme son équipe mitigé. Tout comme son équipe on le sent capable de mieux, et quand ça ira mieux, si cela arrive, il se replacera dans cette course dans laquelle il est un peu décroché.

Stats: 14.7 pts à 50%, 55% aux lF, 4.5 rbs, 13.3 ast, 1.8 int, 3.3 bps en 41.3 min (3 V – 3 D)

 

James Harden Houston Rockets v Atlanta Hawks8. James Harden – Houston Rockets

Après un début de saison tonitruant où il se plaçait dans le trio de tête pour cette course au titre, James Harden a accusé grandement le coup lors des dernières rencontres. Sa prestation d’ensemble est tout de même de très bonne facture sur ses 6 premiers matchs mais il n’est pas vraiment sur la pente ascendante et pourrait rapidement quitter cette course au MVP si il ne réagit pas comme cela a été entrevu cette nuit. C’est aussi un rôle nouveau pour le barbu un rôle qu’il va devoir apprivoiser. Pour mener Houston en playoffs il va devoir retrouver son adresse et faire attention à ses pertes de balles bien trop nombreuses.

Stats: 26.5 pts à 44.3%, 5.2 rbs, 4.5 ast, 1.7 int, 5 bps en 39.8 minutes (3 V – 3 D)

 

 Zach Randolph #50 Memphis Grizzlies9. Zach Randolph – Memphis Grizzlies

C’est une surprise de retrouver Zach Randolph dans cette course au titre mais il ne pouvait en être autrement au vu du chantier qu’il effectue depuis le début de saison et des belles prestations affichées par les Grizzlies. Z-Bo est tout simplement le meilleur rebondeur de ligue et reste toujours un poison pour les défenses. Tant que Memphis enchaîne les victoires il restera bien accroché à sa place dans ce classement

Stats: 15.8 pts à 43.5%, 15 rbs, 1.2 ast, 1 int, 1 ctr, 2.8 bps (4 V – 1 D)

 

OJ MAYO Portland Trail Blazers v Dallas Mavericks10. OJ Mayo – Dallas Mavericks

Le pari tenté par les Dallas Mavericks est réussi. Malgré l’absence de Dirk Nowitzki les Mavs affichent un bilan de 4 victoires et 3 défaites et OJ Mayo en est la principale raison. L’arrière confirme tout son potentiel depuis le début de l’année et il a mené les Mavs parfaitement. Très adroit, il a joué les artilleurs dans les moments clés et affiche une très bonne régularité qui le place en dernière position de ce classement. Toutefois Dallas parait accuser le coup depuis deux matchs et si ils ne relèvent pas la tête il ne sera plus là la semaine prochaine.

Stats: 21.9 pts à 49%, 3.7 rbs, 3 ast, 0.7 int, 2.7 bps en 34.4 minutes (4 V – 3 D)

 

Mentions: Kyrie Irving , Jamal Crawford, Marc Gasol, Jrue Holiday, Kyle Lowry
Rendez-vous dimanche prochain pour un nouveau classement















14 commentaires

  1. Lol Carmelo mérite dix fois plus sur le début de saison

  2. Avec le bilan de LA, comment Bryant peut-il être mentionné ?

  3. C'est sur que sur l'es stats Lebron est légèrement un peu plus polyvalent mais je trouve que Melo a réellement progréssé en défense et que c'est un vrai leader , il sait scorer et faire jouer ses coéquipiers . Du point de vue du jeu je trouve que Melo domine. Mais nous somme qu'en début de saison , la nba nous réserve pas de choses !
    Melo c'est ton année , ne gâches pas tout comme en 2008 !
    #MELOMVP !

  4. Euh les gars, vous savez qu'il existe un titre de Most Improved Player hein ?

Répondre