Accueil » Infos » Les 10 meilleurs ailiers du moment (Partie 2)

Les 10 meilleurs ailiers du moment (Partie 2)

Highlights: le duel Kevin Durant – Blake Griffin

Suite de notre focus temporel sur les performances des ailiers de la NBA.

Cliquez ici pour lire la première partie.

Comme d’habitude, les critères pris en compte sont :

1-      Les 10 derniers matchs

2-      Les résultats collectifs sur la période

3-      Pas de hype

4-      Les stats individuelles sur la période

5-      L’importance du joueur dans le système de son équipe

6-      Ma subjectivité car il faut bien faire des choix et les assumer

 

5- Luol Deng – Chicago Bulls (7-3)
16.1 pts à 49%, 4.1 rbds, 4 passes & 1.4 ints en 38 min
(- 1 place)

Les Bulls n’en finissent plus d’être réguliers, et Luol Deng est l’un des chefs de meute de Tom Thibodeau. Malheureusement blessé depuis deux matchs, le Britanique d’adoption est une valeur sûre offensivement et défensivement pour une équipe de Chicago qui fait oublier Derrick Rose en ce moment.

4- Danilo Gallinari – Denver Nuggets (7-3)
18.7 pts à 45.3%, 4.9 rbds, 2.3 passes & 0.8 int en 33.3 min
(entrée dans le classement)

Les Nuggets ne sont pas bons à prendre depuis quelques semaines. Si aucun joueur ne sort vraiment du lot pour qu’on parle de lui comme d’un potentiel All-Star cette saison, Danilo Gallinari à trouver un rythme de croisière qui n’était pas le sien en ce début de saison. L’Italien shoote enfin à un % convenable, qui fait de lui le meilleur marqueur de George Karl.

3- Paul George – Indiana Pacers (7-3)
18.2 pts à 40.6%, 9.6 rbds, 4.1 passes & 2.7 ints en 38.1 min
(+ 4 places)

Grosse saison de Paul George et gros passage pour le Pacer sur les 10 derniers matchs. Même problème qu’à Chicago, le Franchise Player est à l’infirmerie, et comme aux Bulls, Indiana a trouvé la bonne formule pour gagner des matchs, et ce … derrière George. Certainement futur All-Star, il est à l’image de son équipe … partout en défense et avec quelques problèmes de réglage au shoot. Peu importe, c’est sa saison !!! et à Danny Granger de trouver sa place quand il reviendra.

2- LeBron James – Miami Heat (6-4)
27.5 pts à 55.7%, 7.1 rbds, 7.3 passes, 2 ints & 1 ct en 39.8 min
(Même place)

Sur cette période de 10 matchs, LeBron James … fait du LeBron James. Présent dans toutes les catégories statistiques, le seul point négatif de son bilan sont les résultats collectifs moyens du Heat en ce moment. Cependant, cela n’empêche pas le triple MVP de la ligue de rayonner une fois sur le parquet.

1- Kevin Durant – Oklahoma City Thunder (8-2)
33.4 pts à 52.2%, 6.4 rbds, 5.1 passes, 1.7 ints & 1 ct en 40.3 min
(Même place)

Kevin Duran et le Thunder, restent sur le même rythme … inarrêtables … Si les deux continuent sur le même rythme, KD devait pouvoir lever le titre de MVP à la fin de la saison, car, il faut parfois le répéter… faire des stats, sans les victoires au bout, cela ne sert à rien. Big Up à Skip Bayless et ses commentaires ridicules cet été quand il disait que LBJ « possédait » Durantula en s’entraînant avec lui … au final, le gamin est encore plus impressionnant, et à tout pour soulever Maurice à la place de l’ailier du Heat.

Entrées : Matt Barnes, Shawn Marion, Gordon Hayward, Danilo Gallinari
Sorties : Gerald Wallace, Evan Turner, Chandler Parsons, Andrei Kirilenko

 















16 commentaires

  1. c'est sur mais comme amaré monte en puissance , il vas surement rerentrer dans le 5 et melo basculera en 3 je pense mais c'est sur que la pour le moment il peut pas être dans le classement…
    Mais pourquoi pas avec les 1à Af du moment avec Melo en 1st ?! heh

  2. basket infos est ce que vous pouvez mettre un récapitulatif des meilleurs marqueurs cette saison svp

  3. Question idiote : C'est qui Maurice ?

Répondre