Dennis Rodman traite Barack Obama de trou du c**

Dennis Rodman traite Barack Obama de trou du c**

En visite chez son grand ami le dictateur Kim Jung-un en Corée du Nord, Dennis Rodman aurait pu servir d’intermédiaire de négociations pour la libération d’un missionnaire américain prisonnier.

Que nenni ! Rodman ne veut pas entendre parler de cette histoire et conseille au président américain et à Hillary Clinton de se débrouiller tout seul. Le tout dans la politesse qu’on lui connaît.

Ce n’est pas mon boulot de parler de Kenneth Bae. Demandez-ça à Obama. Demandez-ça à Hillary Clinton. Demandez-leur à ces trous du cul

Leave a Reply