Top 100 des joueurs NBA [70 à 61]

Top 100 des joueurs NBA [70 à 61]

On continue d’avancer dans mon classement des100 meilleurs joueurs de la NBA … et j’avoue parfois moi-même me surprendre quand je le compare à celui de l’an passé … comme quoi, on mature tous notre basket.

Sont pris en compte :

1-      L’importance du joueur dans le collectif offensif & défensif de son équipe.
2-      Le potentiel du joueur en mettant les stats de côté.
3-      Pas de hype.
4-      L’attitude du joueur durant les matchs.
5-      La saison 2012-13 écoulée et les blessures encourues.
6-      Tout en tentant de rester objectif, ce Top 100 est tout ce qu’il y a de plus personnel, donc … subjectif.

Top 100 : [100 à 91] [90 à 81] [80 à 71]

70- Jamal Crawford – Los Angeles Clippers  (new)
Arrivée dans mon ranking de Jamal Crawford (à croire que je n’affectionnais pas forcément les pétards offensifs l’an passé, cf : J.R. Smith #89)  à une respectable 70ème place. Oublié du All-Star Game 2013 pour certains, j’ai hâte de voir l’utilisation que fera Doc Rivers du meilleur Sixth Man NBA de  2010, tant le néo-coach des Clippers n’a jamais vraiment utilisé de joker venus du banc pour mettre des points durant sa carrière de coach.

69- Ricky Rubio – Minnesota Timberwolves (-33)
Grosse baisse dans mon ranking pour Ricky Rubio. Franchement, je me suis surpris tout seul de cette baisse en  le comparant à ma version 2012, mais il est vrai que je m’attendais à bien plus de la part de l’Espagnol  pour sa saison sophomore. Incapable de mener son équipe à un bilan positif suite à la blessure de Kevin Love, je vais scruter ses performances cette saison en espérant le voir dans un rôle de leader.

68- Kenneth Faried – Denver Nuggets (-11)
Petite baisse dans mon ranking pour Kenneth Faried. Débarrassé de la concurrence d’Al Harrington, j’étais persuadé que Manimal allait exploser avec un peu plus de temps de jeu. Au final, l’ex-étudiant de Morehead State a proposé la même chose que lors de sa saison rookie, reste à voir maintenant comment il sera employé par Brian Shaw pour sa troisième saison pro.

67- Kevin Martin – Minnesota Timberwolves (+30)
Alors qu’il n’a pas explosé à titre personnel cette saison, Kevin Martin a grimpé de 30 places dans mon ranking. J’avoue me surprendre encore (on évolue tous dans notre façon de voir le basketball) cependant, j’ai toujours affectionné le jeu de K-Mart dans son rôle de scoreur complet, sobre, efficace et souvent prolifique en fonction de son temps de jeu. Son association avec Ricky Rubio risque de faire des dégâts cette saison.

66- Greg Monroe – Detroit Pistons (-7)
Petite baisse dans mon ranking pour Greg Monroe, toutefois, il ne faut pas enlever au pivot des Pistons qu’il progresse chaque saison, pas à pas … peut-être trop lentement à mon goût quand on voit les aptitudes sportives et physiques du Hoya.

65- Carlos Boozer – Chicago Bulls (+6)
Si beaucoup l’annoncent cramé, Carlos Boozer fait toujours bien partie des meilleurs power forwards de la NBA.  Inconstant la saison passée, il a tout de même été un des hommes de base de Tom Thibodeau, donnant tout ce qu’il a sur le terrain. On peut toujours lui reprocher de ne plus avoir ce killer instinct qui était le sien à Salt Lake City en attaque, car en l’absence de Derrick Rose (ou en présence de celui-ci), Chicago a besoin de points réguliers venant de son secteur intérieur.

64- Damian Lillard – Portland Trail Blazers (new)
Belle entrée dans mon Top 100 pour Damian Lillard. Si pour certains, il mériterait une meilleure place, leur avis est certainement biaisé par la hype dont a bénéficié le meneur de jeu des Blazers la saison passée. Son talent n’est évidemment pas remis en cause, toutefois, n’oublions pas qu’il ne joue que d’un côté du terrain, et s’il a un niveau de jeu supérieur à Jose Calderon ou Goran Dragic, il ne peut encore surpasser les John Wall, George Hill et Jrue Holiday.

63- Rudy Gay – Toronto Raptors (-14)
Petite baisse au classement pour Rudy Gay, ceci en raison d’une déception personnelle concernant  le Husky la saison passée. Proposant un % de réussite indigne de sa carrière, j’hésite encore à savoir s’il pourra relever cette barre cette saison sous le maillot des Raptors. Justement en évoquant Toronto, l’ex-Grizzly va devoir s’affirmer comme le leader de cette jeune équipe magnifiquement coachée par Dwane Casey.

62- Jeff Green – Boston Celtics (new)
Après une saison blanche et une opération au cœur, Jeff Green a su se rappeler aux bons souvenirs des fans de la NBA. Utilisant le début de saison dernière pour retrouver ses sensations, il a fini en trombe (17.3 pts après le All-Star Game) pour proposer une opposition intéressante aux Knicks durant le premier tour des playoffs (20.3 pts & 5.3 rbds). Cette année, s’il sera l’homme à arrêter pour les adversaires des Celtics, il devra augmenter son activité au rebond, car pour un poste 4, tourner à 5.2 rbds en carrière, c’est tout simplement chrisboshesque.

61- Danny Green – San Antonio Spurs (new)
Belle entrée dans mon ranking pour la bonne surprise venue des Spurs l’an passé. Danny Green est tout simplement parfaitement à l’aise dans le système de San Antonio et apporte cette défense et cette efficacité offensive qui permet à Gregg Popovich de laisser Manu Ginobili sur le banc des Texans. Le plus dur pour le Tar Heel sera de confirmer cette année.

Blockorama sur Facebook: cliquez ici
Blokorama sur Twitter: @Bl0ck0rama

100- Andre Drummond – Detroit Pistons (new)
99- DeMar DeRozan – Toronto Raptors (new)
98- Bradley Beal – Washington Wizards (new)
97- Tony Allen – Memphis Grizzlies (-27)
96- Greivis Vasquez – Sacramento Kings (new)
95- Andrew Bogut – Golden State Warriors (-48)
94- Jeff Teague – Atlanta Hawks (new)
93- Reggie Evans – Brooklyn Nets (new)
92- Eric Bledsoe – Phoenix Suns (new)
91- Nenê Hilario – Washington Wizards (-3)
90- Brandon Jennings – Detroit Pistons (-15)
89- J.R. Smith – New York Knicks (new)
88- Mike Miller – Memphis Grizzlies (new)
87- Kyle Lowry – Toronto Raptors (-48)
86- Luis Scola – Indiana Pacers (-49)
85- Matt Barnes – Los Angeles Clippers (new)
84- Omer Asik – Houston Rockets (-33)
83- Jose Calderon – Dallas Mavericks (+15)
82- Avery Bradley – Boston Celtics (-15)
81- Steve Nash – Los Angeles Lakers (-56)
80- Gordon Hayward – Utah Jazz (new)
79- Goran Dragic – Phoenix Suns (-44)
78- Thaddeus Young – Philadelphia 76ers (+22)
77- Ryan Anderson – New Orleans Hornets (new)
76- O.J. Mayo – Milwaukee Bucks (+2)
75- Andrew Bynum – Cleveland Cavaliers (-64)
74- Tyreke Evans – New Orleans Hornets (+3)
73- Danny Granger – Indiana Pacers (-8)
72- Harrison Barnes – Golden State Warriors (new)
71- Tiago Splitter – San Antonio Spurs (new)

35 Comments

  1. J'aime beaucoup l'adjectif "chrisboshesque", je crois que sa résume parfaitement la stat au rebond lorsque celle-ci est indigne de joueur! :-P

    1. stat, activité … il se sert que de ses longs bras en fait …

  2. "leur avis est certainement baisé"
    Ah ah, pas mal ^^
    Sinon je suis assez d'accord avec toi sur ces joueurs. J'aurais vu Lillard un peu moins haut, mais il le mérite.
    Seul Boozer mérite selon moi d'être bien plus haut (genre 50° place) mais j'attend de voir la suite pour juger (parce que je dis 50° place mais c'est dur de se rendre compte comme ça ^^)

      1. oh nan fallait laisser ça comme ça ^^
        Heureusement que j'ai immortalisé le lapsus :D

      2. Oh le labsus … merci boss pour la correction ^^

    1. Magnifique joueur Boozer, mais il est devenu trop irrégulier malheureusement :(

      1. Mais c'est bien de l'avoir bien placé^^ Certaines équipes ont 3 gros joueurs, Chicago en a 4 ou du moins 2 gros et 2 bons : Rose Noah, Deng et… Boozer^^ Ils peuvent faire mal cette année. Sympa aussi la bonne place de Jeff Green que j'aurai mis devant Danny Green même si en fait, Jeff à surtout explosé en 2e partie de saison donc plutôt d'accord finalement^^ J'aurai peut-être pour ma part (même si tu as déjà été sévère) été encore plus sévère avec Rubio qui niveau stats peine à décollé et vu la blessure de Love, il n'avait pas d'autres gros joueurs pour lui volé la vedette bien que justement, en tant que meneur, l'absence de tallent l' peut-être empêcher de briller, c'est à la limite la seule excuse que je lui concède ^^

        1. M'en tape des stats de Rubio en fait … il doit avoir une autre aura sur le jeu et il ne l'a pas eu …

          Apres pour Chicago, tu peux meme rajouter Butler, qui est un joueur magnifique!!!

          1. C'est vrai que les stats ne sont pas forcément les données les plus importantes ;) c'est juste qu'on entendait parfois que Rubio c'est un crack ou en tout cas va le devenir et que au delà de son aura sur le jeu qui est moyenne, niveau stats, il n'est pas dans le top10 ou même top15 des meneurs, Pour comparaison je vais prendre Vasquez qui est loin d'être le meilleur meneur de la NBA quand on voit les Parker Paul Rose Rondo Westbrook Irving et Vasquez marque plus de points, prend plus de rebond et distribue plus de passes… Mais comme tu le souhaite, oublions les stats (tant mieux pour lui) et constatons qu'il est loin d'avoir l'impact qu'il devrait avoir sur le jeu…

      2. Oui c'est vrai, enfin des joueurs inconstants il y en a beaucoup qui seront devant (je suppose!) et des mecs souvent moins bon en défense. J'attend impatiemment la suite pour confirmer ou infirmer mon avis :)

        1. Normal … et oui il y en aura sûrement ;)

          1. Enfin tu as toujours le temps de changer, histoire de placer des joueurs réguliers devant genre Love, Bynum ou Stoudemire qui sont réguliers dans leur registre ^^
            (D'ailleurs j'ai hâte de voir si tu le places le Stoud. Je dirais que non ?)

          2. Non, il n'en sera pas ;) Bynum et Love ont bien baissé dans mon ranking, et je ne changerai pas le Top 100 que j ai établi il y a qq jours …ca serait pas jeu ^^

  3. Oulalala, j'pourrais encore bcp protester mais vas-y c'est impossible un classement parfait donc pas grave (y)

    1. Proteste proteste ;) sur quoi tu n'es pas d'accord?

      1. Juste, c'est presque révoltant de voir Ricky Rubio qui n'a rien confirmé du tout, plus haut que Steve Nash ex-MVP et qui a du jeu encore malgré l'âge…

        1. Je te comprends … mais si tu dois composer un roster pour cette saison, qui tu prends? Rubio ou Nash?

          1. Rubio ! Nash sort d'une non-saison (blessure, pas à la hauteur de son niveau de l'an passé) et à la fin de son contrat il prendra vraisemblablement sa retraite (bien méritée).
            Rubio est très prometteur, il a aussi loupé pas mal de matchs, mais ce qu'il a montré sur le terrain est plus intéressant que Nash. C'est que mon avis, Nash est incroyable pour son âge mais avec le peu d'objectivité qu'il me reste pour les espagnols, Rubio est devant c'est clair.

          2. On est d'accord ;)

          3. Nash sort non seulement d'une mauvaise saison mais vu son âge, on peut presque se demander (attention je ne dit donc pas que c'est le cas) s'il n'est pas cramé. Il n'est plus tout jeune et Rubio lui déçoit mais a encore le temps de progresser même s'il ferait quand même mieux de se dépêcher donc moi aussi je choisi Rubio plutôt que Nash

          4. Nash était un peu étouffer quand même avec toutes les stars des lakers et je parlais pas forcément du long terme, ce classement c'est pour cette année et cette année Nash sera clairement au dessus de Rubio, qui peut très bien ne pas développer son "potentiel", comme un joueur drafté en #1 et qui s'effondre en NBA…

          5. En tant que meneur passeur, Nash n'est pas "étouffé" par la présence de stars. Regarde le Nash de Phoenix des belles années (années Mike d'Antoni … Eh oui), même si les joueurs de ce Phoenix et des Lakers de l'an dernier sont incomparables, la présence de stars ne nuit pas. Plus que les stars présentes, c'est aussi le fond de jeu qui était pas bon sur la grande partie de la saison.
            Et puis clairement, les blessures et l'âge qui l'ont ralenti. Alors si on doit faire un pari sur un court terme (1 an) il faut prendre en compte la marge de progression de Rubio et la marge de régression de Nash (ça me fait mal d'écrire ça). Et sachant que quand on forme un roster on essaie de le faire pour plusieurs années si il marche, pour répondre à la question de blocko je répond clairement Rubio. Mais pour une saison c'est plus discutable effectivement.

          6. Oui voilà, ce que je dis c'est que ce classement est un Top 100 2013-2014, j'ai jamais parlé de roster des équipes qui veulent reconstruire avec des jeunes talents ou je sais pas quoi… Ce que je dis c'est que niveau stats déjà, Nash est au dessus (compare surtout les % de réussite c'est énorme !) et que (je sais ça veux pas dire grand chose) Nash VS Rubio en 1vs1, cette année, Nash gagnera surement… Après, en tant que GM des Sixers, eux qui veulent tellement reconstruire, je prendrais forcément Rubio, rien que pour son âge et son potentiel…

          7. En effet, sur une année, celle à venir donc, Nash peut-être meilleur mais à voir car il devient (logiquement) de plus en plus vieux et est-ce que sa mauvaise saison n'est pas du ai fait qu'il vieillit mal (ce que je ne lui souhaite pas)? Et Rubio avec le retour de Love pourrait progresser (il serait temps)… Ca sera intéressant à suivre. Perso je mise plus sur Rubio tout en n'excluant pas de me tromper ^^

          8. Bah clairement Nash, sans hésitation même…

          9. chacun son avis :)

          10. Voilà quoi, on peut pas non plus se basé sur un "potentiel" aussi… Y'a qu'à voir ce qu'est devenu Anthony Davis par rapport à ce qu'on attendait tous…

          11. Anthony Davis?? pour moi il fait une meilleur saison que Lillard c'est juste une question de hype ce qu'il apporte defensivement c'est asser ouf et offensivement il force pas comme Lillard je pense qu'il est promis a une bien meilleur carrière par exemple

          12. Je te rejoint sur le fait qu'il aura (Davis) surement une meilleure carrière mais sur la saison passée, tu peut pas dure que Lillard est moins bon, hype ou pas hype. Lillard n'a pas été ROY pour rien. Il a fait une super saison et Davis à déçu même si c'est aussi peut-être parce qu'on en attendait beaucoup. Néanmoins et dès cette année, voir Davis meilleur que Lillard (surtout qu'il sera bien entouré) ne me surprendrais pas ;)

  4. Oh pu…..rée..
    En effet, classement totalement subjectif, à mon avis c'est (très) loin de la réalité

    1. ces classements sont de toute façon tous subjectifs, le tiens serait sans doute également très loin de ma réalité. Par curiosité rien que ton Top 10 ou 20 ça donnerait quoi?

      1. Oui tout à fait.
        Le top 20 de tout le monde se ressemble plus ou moins je pense, voici le mien:

        1- LeBron James
        2- Kevin Durant
        3- Tony Parker
        4- Chris Paul
        5- Kobe Bryant
        6- James Harden
        7- Carmelo Anthony
        8- Tim Duncan
        9- Dwight Howard
        10- Russel Westbrook
        11- Dwyane Wade
        12- Derrick Rose(difficile de le classer vu qu'il n'a pas joué depuis un bout de temps, en pleine forme il est dans le top 3 à mon avis)
        13- Paul George
        14- Marc Gasol
        15- Kyrie Irving
        16- Stephen Curry
        17- Rajon Rondo
        18- Paul Pierce
        19- Kevin Love
        20- Kevin Garnett

        Avec des mentions pour Aldridge, Nowitzki, Griffin, Bosh et Williams

        Bon après les 20 premiers ça se complique pas mal je pense, faire des choix entre untel et untel ne doit pas être évident c'est difficile de faire un top 100 mais c'est une bonne idée quand même.
        (Ce qui me choque c'est de voir des types comme Green ou Monroe devant Derozan, JR smith -6ème homme de l'année..- ou encore Lowry et Dragic.)

        1. Assez d'accord dans l'ensemble. Après sur le reste c'est sûr que ça devient plus compliqué puis tout dépend surtout des critères qu'on considère, rien que les critères il serait difficile de se mettre d'accord.

        2. Tu met Carmelo 5e ou 6e et je te rejoint à 100% ^^ après c'est vrai que son problème est d'avoir eu un gros trou au milieu de la saison je crois…

Leave a Reply