[Flashback] Il était une fois la Naissance de la « balle au panier »

[Flashback] Il était une fois la Naissance de la « balle au panier »

Crédits photos : Getty Images
Crédits photos : Getty Images

Personne ne connait l’identité de celui qui a mis le premier panier de l’histoire du basket en décembre 1891. C’est un étudiant, en train de tester un nouveau jeu inventé par son professeur originaire du Canada, qui eu l’honneur de lancer pour la première fois un ballon de football dans un panier à fruits suspendu au balcon du gymnase du club de YMCA de Springfield Massachusetts.

EN VISANT LES ETOILES

Pour James Naismith, inventer la « balle à panier », répondait tout simplement à un besoin urgent, car forcé de supporter des étudiants exigeants qui s’ennuyaient à faire de la gymnastique et des exercices en salle pendant les longs hivers. Il décida ainsi d’inventer un jeu en salle qui leur permettait de se défouler d’une manière compétitive. Naismith qui allait devenir prêtre presbytérien, jouait dans l’équipe de football de l’école avec l’entraîneur légendaire Amos Alonzo, et avait à l’esprit un jeu qui encourageait la finesse, l’agilité et le travail d’équipe, plutôt que la force et la puissance.

En accrochant ses deux paniers à fruits à 10 pieds (environ 3 mètres ) de hauteur aux balcons des extrémités opposées du gymnase, assignant des étudiants perchés sur des échelles pour récupérer les ballons dans les paniers et en divisant sa classe de gym en deux équipes de neuf  joueurs, il était loin de se douter qu’il posait les premières fondations d’un sport qui allait devenir instantanément la coqueluche d’une société très en demande de ce genre d’activités.

Les règles du jeu de « balle au panier » n’étaient pas si différentes de celles qui sont en vigueur dans le basket d’aujourd’hui, sinon qu’à l’époque elles définissaient un jeu lent, répétitif et pratiquement stationnaire à l’image de la société rurale et bon enfant qui allait se presser initialement sur les bancs des spectateurs. Au fur et à mesure que la société évolua, le basket fit de même pour devenir le sport rapide, intense et high-tech adulé dans le monde entier plus d’un siècle plus tard.

Moins d’un mois après après les humbles débuts de la « balle au panier », les règles du jeu Naismith étaient imprimées en noir et blanc dans le journal de l’école et le 12 février 1892, deux sections du club YMCA de Springfield s’opposaient dans le cadre de la première rencontre officielle (sur le score de 1 à 0), à laquelle assista un public d’environ 100 personnes.

 

NBAE/Getty Images
NBAE/Getty Images

Les 13 premières règles du Basketball établies par Dr Naismith publiées la première fois en janvier 1892 dans The Triangle, le journal du Springfield College.

1/ la balle peut être lancée dans n’importe quelle direction d’une ou deux mains.

2/ la balle peut être lancée dans n’importe quelle direction en frappant du plat de la main, d’une ou deux mains, jamais avec le poing.

3/ un joueur ne peut pas courir en tenant la balle ; le joueur doit la relancer de l’endroit où il la récupère, sauf s’il l’attrape alors qu’il court à bonne vitesse.

4/ la balle doit être maintenue dans ou entre les mains, il ne faut jamais utiliser les bras ou le corps pour la maintenir.

5/ il est interdit de donner des coups d’épaule, de tenir, de pousser, de faire tomber ou de frapper de quelque manière que ce soit un adversaire. La première violation de cette règle entraîne un lancer franc, la seconde exclut le joueur du terrain jusqu’au prochain panier.

6/ frapper la balle du poing constitue une faute, conformément aux articles 3 et 4, et tel que cela est décrit dans l’article 5.

7/ si une équipe commet 3 fautes consécutives (sans que l’autre n’en commette), un panier sera compté pour les adversaires.

8/ on appelle panier une balle envoyée dans le panier depuis le sol, à condition que la balle reste dedans et que les défenseurs ne touchent pas la balle ni n’empêchent le panier si la balle rebondit. Si la balle reste en équilibre sur le bord du panier et que les adversaires bougent le panier, on dit que le panier est marqué.

9/ lorsque la balle sort des limites, elle devra être remise sur le terrain et jouée par le premier joueur qui la touche. en cas de litige, l’arbitre de touche relance la balle dans le terrain. le joueur chargé de la remise en jeu dispose de 5 secondes ; s’il dépasse le délai imparti, la balle change de camp. si les deux équipes jouent la montre, l’arbitre de touche signale une faute pour les joueurs coupables.

10/ l’arbitre de touche jugera les hommes, comptera les fautes et signalera à l’arbitre les triples fautes consécutives. il sera habilité à disqualifier des joueurs selon l’article 5.

11/ l’arbitre chef sera seul juge de la balle et devra décider si la balle est jouée hors limites, à quelle équipe elle appartient et garder un oeil sur la pendule. c’est lui qui accorde les paniers et qui les compte.

12/ la durée d’une partie sera de 2 fois 15 minutes, avec une mi-temps de 5 minutes.

13/ l’équipe marquant le plus de paniers sera désignée comme gagnante. en cas de match nul, il peut y avoir prolongation jusqu’à ce qu’un panier fasse la décision.

NBAE / Getty Images
NBAE / Getty Images

Réalisant l’énorme potentiel de son invention, Naismith commença à faire des démonstrations ici et là, et la nouvelle discipline se répandit comme une traînée de poudre. En 1893, la « balle au panier » était devenue si populaire que le club de YMCA de Hartford Connecticut, organisa un championnat de cinq équipes qui attira plus de 10 000 spectateurs tout au long de l’hiver. Du jour au lendemain, le sport se répandit dans les lycées et les universités, pour le plus grand plaisir des étudiants qui réclamaient la « balle au panier » à la quasi exclusion de tous les autres sports et disciplines.

Les équipes et les fédérations commencèrent à se former en même temps que naissaient les rivalités régionales. Le sport transcendait même la barrière des sexes, donnant aux filles une manière de se divertir, elles qui n’avaient pas  accès aux sports entièrement masculins comme le football ou le base-ball.

Retrouvez le meilleur du Vinatge NBA sur NBA Flashback et n’hésitez pas à rejoindre leur page Facebook

Source : Les 13 premières règles du basketball par Isabelle de l’université du Maine

Facebook Comments

Leave a Reply