Tony Parker: j’en avais marre d’entendre parler de la « Parker dépendance »

Tony Parker: j’en avais marre d’entendre parler de la « Parker dépendance »

Pour la première édition du TP Show de RMC, Tony Parker a bien sûr évoqué la coupe du monde et son absence, qu’il ne regrette pas après coup malgré la belle médaille.

Non, je ne regrette pas. Je pense que c’était le bon choix par rapport à mon état physique et ma vie privée. Après bien sûr que j’ai envie de venir tous les étés jouer avec Nico (Batum), Bobo (Boris Diaw) mais des fois il faut faire des choix et je pense que c’est le bon parce que nous allons enchaîner pendant trois années où ça va être non-stop avec la NBA, le repeat avec les Spurs, l’Euro en France et les JO au Brésil où j’espère que l’on terminera par une finale face aux Américains. C’est ça l’objectif ultime, essayer d’aller jusqu’en finales aux JO

Et ça lui fait très plaisir de voir que d’autres joueurs comme Thomas Heurtel, Antoine Diot ou Evan Fournier ont pu en profiter pour élever leur niveau.

C’est un bon problème à avoir. On a beaucoup de talent en France, c’est un problème de riches et on va arrêter de parler de la « Parker dépendance » et ça me fait très plaisir parce que j’en avais marre d’entendre ça.

Leave a Reply