Accueil » Vintage » Il y a 10 ans : Les 13 points en 35 secondes de Tracy McGrady contre les Spurs

Il y a 10 ans : Les 13 points en 35 secondes de Tracy McGrady contre les Spurs


Tracy McGradyest retraité NBA depuis un peu plus d’un an, après un court retour en NBA aux Spurs où il a enfin disputé sa première finale NBA mais malheureusement sans titre. Des Spurs à qui il avait fait la misère, il y a 10 ans, et contre qui il nous avait offert un récital comme on en voit très rarement. Souvenirs des fameux 13 points en 35 secondes, ou l’histoire d’un come back incroyable.

 

Nous sommes le 9 Décembre 2004. Lors de l’intersaison 2004, le Magic envoie son joueur vedette, l’actuel double meilleur marqueur de la ligue Tracy McGrady chez les Houston Rockets, en échange de Steve Francis (notamment). Chez les Rockets, l’objectif est simple pour TMac : former un duo explosif avec Yao Ming qui ramènerait un titre NBA à Houston, qui n’a plus goûté à cette joie depuis l’époque du grand Hakeem Olajuwon en 1994 et 1995.

Voilà donc les Rockets de Yao et TMac qui en cette fin d’année 2004 se retrouvent confrontés pour un match de saison régulière aux San Antonio Spurs de Tim Duncan. Et le derby du Texas semble tourner à l’avantage des hommes de Popovich, puisqu’ils mènent par 8 points en cette fin de match, mais c’est là  que l’impensable se produit.

C’est ce moment précis que choisit Tracy McGrady pour prendre ses responsabilités, et balance un trois points avec 35 secondes à jouer pour ramener les Rockets à 5 points des Spurs. Malheureusement, avec autant d’écart et aussi peu de temps à jouer, Houston n’a d’autre choix que de jouer le jeux des lancers francs et espérer que le destin soit avec eux. Devin Brown rentre ses deux lancers, +7 pour San Antonio. Tout le monde, y compris le public, pense le match plié, mais TMac y croit encore. Pop’ lui met sur le dos Bruce Bowen, le spécialiste défensif de l’équipe, mais TMac profite d’un écran de Yao pour s’en débarrasser, puis derrière la ligne des trois points faire une feinte de shoot dans laquelle Duncan mord à pleine dent. Il absorbe le contact et balance tout de même la gonfle … qui rentre ! Après le lancer réussi, TMac vient de remettre les Rockets à 3 longueurs de San Antonio et réveille un peu plus le public, qui se met à rêver d’un exploit. Duncan est ensuite envoyé sur la ligne des lancers, et rentre ses deux, il reste 16 secondes à jouer et toujours un écart de 5 points.

 

Sauf que cette fois, les Spurs s’attendent à voir le ballon dans les mains de TMac, et le colle de très près sur la remise en jeu. A la limite de la violation de temps, TMac arrive tout de même à se démarquer pour obtenir la gonfle entre Bowen et Parker et dribble le plus vite qu’il peut vers la ligne des trois points … et colle un nouveau shoot, complètement en déséquilibre sur la tête de Bruce Bowen ! 80-78 pour San Antonio … qui prend un temps mort avec 11 secondes à jouer. Mais sur la remise en jeu, Brown glisse tout seul et laisse filer la balle, ramassée par TMac qui s’en va alors coast to coast jusqu’à l’autre bout du terrain pour essayer de marquer un nouveau panier qui égaliserait, ou mieux, un tir primé pour la victoire … Juste le temps de se placer derrière l’arc et de s’élever dans les airs pour dégainer son shoot. Un shoot qui ne peut que rentrer, avec un tel scénario, et c’est effectivement le cas puisque la gonfle déchire les filets, donnant un point d’avance aux Rockets et faisant exploser une salle désormais en folie.

Avec 1 seconde à jouer, Parker essayera dans l’euphorie générale de se faufiler dans la défense et de balancer un shoot Ave Maria, mais ça ne rentre pas. Le destin avait choisit son camp, celui de TMac et des Rockets, qui venait de réaliser une des plus incroyables performances individuelles qu’on ait jamais vu, et qui si elle avait eu lieu en playoffs aurait sans doute été vu comme la meilleure et plus folle performance de l’histoire, 13 points en 35 secondes. Ce sont ce genre de matchs qui nous font comprendre le slogan de la grande ligue : NBA, Where Amazing Happens.

Une des plus incroyables performances jamais vu

 

 











4 commentaires

  1. Un des meilleurs moments de l'histoire de la NBA!!!

  2. Une des premières vidéos de NBA que j'ai vu.
    Incroyable.

  3. je crois bien qu'on écrit coast to coast non ? :)

  4. une putin de bonne perf qu'on oubliera jamais pour ceux qui l'ont vécu :D

Répondre