Draymond Green: « Je ne vais pas m’apitoyer sur mon sort »

Draymond Green: « Je ne vais pas m’apitoyer sur mon sort »

Draymond Green s’est encore fait remarquer pour les mauvaises raisons hier. La faute à une mauvaise manipulation (il a d’abord fait croire à un hacking) qui a envoyé une photo de son pénis directement sur son Snapchat, à la vue de tous… Avant l’entraînement de Team USA au Toyota Center de Houston hier, Jerry Colangelo a touché deux mots au Warrior, qui a acquiescé avant de présenter officiellement ses excuses devant la presse.

« C’était une situation où ce devait être un message privé. J’ai appuyé sur le mauvais bouton. Ca craint. Cela devait être privé. Nous sommes tous à un click de placer quelque chose au mauvais endroit. J’en ai fait la mauvaise expérience ce matin. Je m’en suis rendu compte assez rapidement mais dans ce monde ce n’était pas assez rapide. Une fois que c’est sorti, c’est sorti. Vite n’est pas assez vite dans ce monde. » Green

Pas de titre en juin, une arrestation et une photo déplacée en juillet… L’été de Green est relativement compliqué, même si le joueur préfère relativiser.

« Je suis dans une excellente position dans ma vie. Il se passe tellement de choses dans ce monde, que me plaindre et dire que je n’ai pas de chance, je vis mon rêve, et il y a tellement de gens qui sont en difficulté quotidiennement, qui traversent des choses difficiles chaque jour, que je ne peux pas dire que je n’ai pas de chance parce que j’ai été suspendu un match durant les finales, ou dire que je n’ai pas de chance à cause de cette situation. Je vis mon rêve. Je joue les Jeux Olympiques. Dire que je n’ai pas de chance c’est un manque de respect envers tout le monde, parce que combien de personnes vivent leur rêve ? Je ne vais pas m’apitoyer sur mon sort. Ca va. J’ai l’occasion de rigoler toute la journée avec ces gars. Puis faire ce que j’aime pour mon pays, ça va.  » Green

L’intérieur américain réalise doucement que tous ses faits et gestes seront de plus en plus scrutés sa notoriété progressant.

« Je veux dire, c’est ce que j’ai demandé. J’ai demandé à être dans cette position. J’ai bossé pour être dans cette position. Ca vient avec. Mais je pense vraiment que nous traversons tous dans notre vie des moments qui nous propulsent au niveau supérieur et je pense que je suis à un point où toutes ces choses vont m’aider à me propulser au niveau supérieur en tant que basketteur, et encore lus important, en tant qu’homme.

Je ne vis pas ma vie avec des regrets. Je m’excuse pour la situation car ce n’est clairement pas ce que j’essayais de faire. Au final, certaines situations dans la vie vous poussent et il faut les utiliser de la bonne façon. Je joue au basket actuellement. Tout ce qui est arrivé c’est le passé. C’est pour ça qu’on a le passé, le présent, et le futur. J’aime vivre dans le présent, dans l’instant. Tout arrive pour une raison. On grandit, on apprend et on avance.

Remporter l’or à Rio aiderait sans aucun doute Green à redorer son blason.

Via Yahoo! Sports

2 Comments

  1. quelle idée de prendre son zizi en photo ????!!!!!

    1. Ce mec est quand même inquiétant, j'espère qu'il n'a pas pris son selfdick dans l'avion pendant qu'il filmait ses coéquipiers en train de dormir. Ça fait peur…

Leave a Reply