Amar’e Stoudemire : « J’ai été négligé par les équipes NBA »

Amar’e Stoudemire : « J’ai été négligé par les équipes NBA »

Pour sa dernière saison en NBA, Amare Stoudemire n’a pas démérité sous le maillot du Heat du haut de ses 33 ans. Après le All-Star break, en seulement 15 minutes de temps de jeu moyen, l’intérieur tournait à 6.1 points à 60.7% au tir et 4.0 rebonds. Pourtant cet été, il n’a pas reçu les offres qu’il souhaitait du côté de la grande ligue. Même si selon son agent, il a eu quelques propositions, il ne souhaitait pas jouer le rôle de vétéran au sein d’une équipe en reconstruction. Voici pourquoi Stoud a décidé de raccrocher les baskets aux Etats-Unis pour aller évoluer en Israël, à l’Happoel Jerusalem, équipe dans lequel le joueur a des parts.

Est-ce que je pense que j’ai été négligé par les équipes NBA ? Evidemment. Je sors d’une grosse saison avec le Miami Heat. J’ai commencé 37 ou 38 des 40 derniers matchs et mes stats étaient plutôt bonnes. Mais les équipes veulent des jeunes et ont un état d’esprit différent à propos du basket. J’ai pris ma retraite NBA car je voulais jouer dans une équipe qui allait disputer le titre. C’est pourquoi j’ai décidé d’aller apporter mes qualités en Israël. Ce choix de ma part a choqué les Etats-Unis, mais c’est comme ça, c’est un moment historique. Je suis toujours en bonne forme. Je ne joue pas au basket pour le fun, mais pour gagner. » Amar’e Stoudemire à NBC Sports

Le choix de l’Israêl n’a pas été fait par hasard car même si Stoudemire est l’un des propriétaires de l’Happoel Jerusalem, il a aussi découvert en 2010 qu’il avait des ancêtres hébreux et s’est converti au Judaïsme après avoir visité le pays. Un choix osé mais qui n’a donc rien de grandement surprenant.

Facebook Comments

Leave a Reply