Joffrey Lauvergne: « Ce genre d’histoires ça ne me plait pas »

Joffrey Lauvergne: « Ce genre d’histoires ça ne me plait pas »

Après Evan Fournier, c’est au tour de Joffrey Lauvergne d’accorder une interview à L’Equipe (à retrouver dans L’Equipe du jour) et comme toujours il a été cash au micro de Liliane Trévisan. Il a notamment commenté les déclarations de Nicolas Batum, Evan Fournier

« Je n’ai pas lu ça. Je ne lis rien du tout. Moi, ce que j’aime, c’est jouer, le reste… Ce genre d’histoires ça ne me plait pas, en fait. Je n’aime pas ça. Ce n’est pas le rôle des joueurs de parler de choses comme ça, sauf s’il y a quelque chose de très grave. Je comprends que, parfois, tu as besoin de t’exprimer dans les médias. D’ailleurs j’ai eu besoin de le faire quand je suis parti de Chalon, j’étais dans une situation délicate et je devais me justifier. » Lauvergne

Et il prend la défense de Vincent Collet avec qui il « n’a pas de problème »

« Les joueurs, ils peuvent dire ça, mais je ne vois pas ce que cela a à voir avec Vincent. Il n’est pas là pour faire plaisir aux joueurs: il fait ses choix. On peut toujours se demander, après, si c’était les bons ou pas. Mais c’est quand même lui qui décide. J’ai tendance à penser que les joueurs se donnent parfois un peu trop d’importance. Il leur faudrait se concentrer d’abord sur leurs performances individuelles plutôt que de penser que c’est la faute du coach. » Lauvergne

Il ne voit pas qui pourrait le remplacer

« Peut-être que les joueurs, ou tous les gens qui pensent qu’il faudrait changer de coach, pourraient d’abord se demander qui on va prendre. Franchement… J’ai toujours entendu dire que la fédération ne voulait pas un coach étranger. Et si on exclut cette possibilité, je ne vois pas qui cela pourrait être d’autre. » Lauvergne

L’intégralité de l’interview est à retrouver dans L’Equipe du jour

Leave a Reply