Jerry Reinsdorf: « Il était venu l’heure pour Derrick Rose de partir »

Jerry Reinsdorf: « Il était venu l’heure pour Derrick Rose de partir »

Ce soir Jerry Reinsdorf, propriétaire légendaire des Bulls de Chicago depuis 1985, sera lui aussi intronisé au All-Star Game, l’occasion pour les journalistes de l’interviewer, ce qui est assez rare. Forcément un des sujets de discussion ça a été le transfert de Derrick Rose

« Nous avons senti que c’était le moment. Nous avons senti que Joakim (Noah) n’allait plus être notre intérieur. J’étais très confiant sur le fait que Pau (Gasol) allait partir. Donc c’était important pour nous de récupérer un pivot en la personne de (Robin) Lopez. Il était venu l’heure pour Derrick de partir, de jouer ailleurs et de s’établir. Gar (Forman) et Pax (John Paxson) étaient vraiment séduits par le gamin Grant (Jerian). Nous avons eu le sentiment que c’était le premier pas à faire, peu importe où nous allions. » Reinsdorf

Pour compenser ces départs les Bulls ont fait tout de même de jolis coups en recrutant Dwyane Wade et Rajon Rondo.

« Je pensais que Dwyane allait revenir à Miami. Mais c’est super. C’est une addition, pas seulement en tant que joueur mais pour notre culture. D’entrée il voulait savoir ce qu’il pouvait faire dans la communauté. Il a ses propres plans. Pareil pour Rajon. Ces gars vont être un vrai plus. Malgré le fait que les médias semblent penser que nous avons vieilli l’équipe, nous avons une équipe assez jeune. Donc les anciens vont être de super mentors pour nos 7 gars qui ont 3 ans ou moins de service en NBA. Nous allons être compétitifs. Je ne prédirai rien mais rappelez vous que même si nous avons été mauvais l’an passé, nous avions battu Cleveland 3 fois sur 4 et Toronto 4 fois sur 4. » Reinsdorf

Il est lui aussi confiant sur l’association des 3 stars Jimmy Butler, Dwyane Wade et Rajon Rondo.

« Ces trois gars ont un gros caractère et ils veulent tous que ça fonctionne. Ils vont s’entendre avec Coach Hoiberg et entre eux. Chaque gars sait comment les deux autres sont. Et ils veulent être ici. » Reinsdorf

Via Chicago Tribune

Leave a Reply