[Vintage] Carmelo Anthony (62 pts) et LeBron James (61 pts) tabassent Michael Kidd-Gilchrist en 1 mois d’intervalle

[Vintage] Carmelo Anthony (62 pts) et LeBron James (61 pts) tabassent Michael Kidd-Gilchrist en 1 mois d’intervalle

« Toute ignorance est inutile », « La science n’est pas une fin en soi mais un moyen d’expliquer le monde » ou « Tout phénomène est explicable », autant de grandes citations qui nous pousse à comprendre le monde qui nous entoure. Et autant de grandes citations que l’on doit au grand, à l’unique Albert Einstein. Ou pas d’ailleurs. Quoi qu’il en soit, si tu es curieux, si tu es fan de balle orange et si tu veux comprendre le pourquoi du comment autant que le combien du pourquoi pas, c’est ici que ça se passe.

Littéralement en feu contre les Pacers, Klay Thompson a inscrit pas moins de 60 points en 29 petites minutes de jeu. Une rentabilité rare dans la grande histoire de la NBA : 2.07 pts/min sur le parquet, 2e de l’histoire derrière les 2.08 de Chamberlain…lors de son match à 100 points ! Plus encore, c’est la barre symbolique des 60 points qu’à franchi Thompson, une barre que n’ont jamais atteint des Kevin Durant, Stephen Curry, James Harden, Russell Westbrook, Dwyane Wade, Dirk Nowitzki, Kevin Garnett, Paul Pierce, Tim Ducan, Tony Parker, etc.

Mettons de coté les 60 points de Kobe contre Utah l’an passé (dernier match de saison régulière, dernier match du Black Mamba, un nombre illimité de ballons à disposition, une équipe du Jazz éliminée de la course au playoffs avant même le début du match, etc). La dernière fois que la barre des 60 points avait été atteinte sur un « vrai » match à enjeu de saison régulière, c’était en 2014, il y a plus de deux ans.

En un mois d’intervalle, Carmelo Anthony et LeBron James ont respectivement claqué des performances à 62 et 61 points…contre la même équipe ! Une équipe des Bobcats (oui, à l’époque) qui était dans le top 5 des meilleures défense de la ligue au moment de ces matchs là, et une équipe qui comprenait un des tous meilleurs défenseurs extérieurs de la ligue : Michael Kidd-Gilchrist. Le pauvre spécialiste défensif n’a pourtant rien pu faire, face à Melo et LeBron dans leur zone, capable de tout rentrer malgré la bonne défense du Bobcat.

Retour en images sur ces deux performances de mamouth.

Guillaume (@GuillaumeBInfos)

Retrouver tous les NBEinstein ici

Facebook Comments

Leave a Reply