Frank Ntilikina: « C’est fou dans ma tête »

Frank Ntilikina: « C’est fou dans ma tête »

La semaine passée Frank Ntilikina a vécu une nouvelle superbe aventure avec l’équipe de France, cette fois les U18. Couronné avec les U16 en 2014, il a mené les U18 au titre en Turquie avec un succès face à la Lituanie. Il a crevé l’écran lors de la seconde phase et a été élu logiquement MVP de la compétition.

« Je retiens davantage la performance collective. Le fait d’avoir été le leader de cette équipe, d’avoir été désigné MVP, c’est du bonus. Ce qu’il faut retenir, c’est la médaille d’or de l’équipe. Ça marque tout de même les progrès que j’ai pu faire en deux ans et ça motive davantage encore pour aller travailler et devenir le meilleur joueur possible… » Ntilikina

Déjà annoncé dans le Top 15 de la prochaine draft, après un début de tournoi en mode diesel, il a tout explosé sur son chemin, notamment en demi et en finale. Cela lui a valu des comparaisons avec un certain Tony Parker, également brillant avec les jeunes bleus.





« Je n’en reviens pas. Franchement, je n’ai pas de mots. C’est fou dans ma tête… Ça me motive encore plus pour chercher la performance. J’ai entendu parler de cette comparaison, mais je préfère ne pas trop m’en occuper. C’est Tony Parker, quand même ! Il faut que je me concentre sur la façon dont je vais faire mon propre chemin, mais cette comparaison, c’est vraiment un honneur ! » Ntilikina

Vincent Collet, son coach à Strasbourg, calme logiquement le jeu.

« Il faut toujours être prudent. Chez les journalistes, il n’y a pas de limites. Dans mon métier, il y en a. Rien n’est impossible mais il faut être prudent… » Collet

La prochaine étape c’est la draft et il ne serait pas surprenant de le retrouver dans le Top 10. Mais c’est encore loin

« Honnêtement, je ne pense pas à tout ça. J’en entends beaucoup parler, on me pose beaucoup de questions, mais je suis plus concentré sur les événements qui arrivent, le match de Ténérife et la suite de la saison avec Strasbourg. La NBA, c’est trop loin pour y penser déjà et je préfère rester focus sur ce qui m’attend prochainement… Vincent Collet, toute l’équipe et mon entourage m’y aident. » Ntilikina

Via Sig Strasbourg

Facebook Comments

Leave a Reply