Derrick Rose : « On ne sait jamais où cela pourrait nous mener »

Derrick Rose : « On ne sait jamais où cela pourrait nous mener »

Après 9 défaites sur 10 matchs et une nouvelle affaire Derrick Rose, il était temps pour les Knicks de se reprendre. Au moins pour oublier le temps d’un match que les playoffs risquent encore une fois de leur échapper dans quelques mois. Contre leur ancienne équipe de Chicago (sans Jimmy Butler, malade), Rose et Joakim Noah ont respectivement signé 17 points à 7/15, 4 rebonds et 3 passes et 12 points à 6/10 et 15 rebonds pour épauler un Carmelo Anthony  (23 points) orphelin de Kristaps Porzingis (douleurs au tendon d’Achille récurrentes) dans une victoire 104-89.

« C’est énorme. On ne sait jamais où cela pourrait nous mener. C’est un poids en moins » Derrick Rose

Mindaugas Kuzminskas a lui battu son record en saison avec 19 points.

« Les mots ne peuvent pas décrire à quel point nous avions besoin de cette victoire » Mindaugas Kuzminskas

New York compte désormais 2 victoires en autant de rencontres contre Chicago cette saison. Avec à chaque fois de bonnes performances de Rose et Noah (qui souffre pourtant de l’épaule droite, pas celle opérée l’année dernière).

 « On est arrivés avec le bon état d’esprit aujourd’hui. La veille on a vécu une défaite difficile à avaler, on était tous un peu embarrassés. On était dans une situation où on avait désespérément besoin d’une victoire. Là, on a débuté le match de la bonne manière et on s’est battus. C’est un effort d’équipe et beaucoup de joueurs ont pris les choses en main. On devait rebondir. On n’avait pas été bons dans les back-to-backs jusque-là, alors gagner contre les Bulls, ça fait du bien. Je n’ai pas souvent connu des situations comme ça dans ma carrière mais j’ai déjà dû affronter de l’adversité. Aujourd’hui, beaucoup de joueurs ont montré de quoi ils étaient faits. On a subi quelques victoires vraiment crève-cœur avec deux buzzer beaters contre nous en dix jours donc je suis content qu’on ait montré des ressources » Joakim Noah

Après avoir laissé les 76ers revenir de 10 points de retard dans les dernières 2’27 du match mercredi, les Knicks ont cette fois tenu leurs 13 points d’avance dans le dernier quart-temps.

« Défensivement, on était dedans. Les gars parlaient. On s’est est tenu à notre plan de jeu et ça a fonctionné. C’était une grosse victoire pour mettre le match d’hier derrière nous » Carmelo Anthony

via NYPost

Leave a Reply