Michael Malone à propos de Nikola Jokic : « Je n’avais jamais imaginé qu’il deviendrait le joueur qu’il est aujourd’hui »

Michael Malone à propos de Nikola Jokic : « Je n’avais jamais imaginé qu’il deviendrait le joueur qu’il est aujourd’hui »

Actuellement 8èmes de la Conférence Ouest, les Nuggets surprennent pas mal de monde cette saison, mais pas leur coach.

« On avait commencé la saison en disant qu’on aimerait une équipe qui joue les playoffs. Il reste 26 matchs et quelle belle opportunité, surtout pour tous nos jeunes joueurs. Nous avons l’une des équipes les plus jeunes de NBA. On espère faire les playoffs mais ce n’est pas notre but final. Sur le long terme on veut être une équipe qui joue le titre. Mais pour un gars comme Jamal Murray par exemple, jouer ces matchs importants ne va faire qu’accélérer son développement. Avant que j’arrive ici, cette équipe avait fait les playoffs 10 années d’affilée et n’était sortie du 1er tour qu’une seule fois. Josh Kroenke (GM) veut construire une équipe qui joue le titre, et nous n’allons pas transférer des joueurs clés juste pour faire les playoffs cette année »

Devenu indispensable à l’équipe, Nikola Jokic, aujourd’hui vu comme le futur franchise player de l’équipe, n’avait pas forcément beaucoup impressionné son coach lors de leur première rencontre à l’occasion de la Summer League de 2015.

« Je trouvais que Nikola Jokic était un bon joueur. Je n’avais jamais imaginé qu’il deviendrait le joueur qu’il est aujourd’hui, c’est-à-dire un des meilleurs big men de NBA. Après la fin de la Summer League, il est resté à Denver et s’est engagé à revenir dans la meilleure forme de sa vie. Il a perdu presque 14 kilos. Lors de son année rookie, il y a eu un match à San Antonio contre Tim Duncan, LaMarcus Aldridge, une très bonne équipe. Il fait 26 points et 13 rebonds et à ce moment là j’ai réalisé que je devais commencer à le faire jouer plus car ce gamin avait un gros potentiel et une chance de venir un joueur spécial. L’été dernier il a gagné l’argent aux JO et a encore progressé, il est plus régulier, il est phénoménal à regarder. Sur nos 19 derniers matchs, on est à 11-8. Il tourne à 23 points, 11 rebonds et près de 6 passes par match. Peu de joueurs peuvent aligner ces chiffres, donc c’est un sacré joueur et un super garçon. On est heureux de l’avoir  » Michael Malone

via JimRome.com

Facebook Comments

Leave a Reply