Vlade Divac s’explique sur le transfert de DeMarcus Cousins et cette fameuse meilleure offre

Vlade Divac s’explique sur le transfert de DeMarcus Cousins et cette fameuse meilleure offre

Depuis des mois Vlade Divac et les Kings n’avaient cessé de le répéter : DeMarcus Cousins ne serait pas transféré. Ils l’avaient même assuré au joueur peu de temps avant qu’ils l’envoient finalement aux Pelicans durant le All-Star Game. Pour le Sac Bee, Vlade Divac a évoqué les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision.

« C’était un somme de beaucoup de choses, mais en gros j’ai pensé qu’il était temps de recommencer à zéro. Il s’est passé beaucoup de mauvaises choses ici ces 5 dernières années, beaucoup de mauvaises habitudes. Il y avait toujours des soucis, beaucoup dont vous n’êtes même pas au courant. Maintenant je pense fortement que c’était la bonne chose à faire pour notre futur. Maintenant j’ai une vision claire des choses. La ville mérite mieux, et je veux créer ça. Avec la situation de DeMarcus, en gros j’étais coincé. » Divac

Coincé ?

« Peut-être que nous aurions gagné quelques matchs de plus que l’an passé mais nous n’aurions probablement pas fait les playoffs. Où nous saurions-nous retrouvés ? Toujours au même endroit, et il aurait fallu faire avec. Si nous avions conservé DeMarcus, nous aurions dû le prolonger cet été, autrement il se serait retrouvé en fin de contrat, ce que tous les dirigeants veulent éviter. Les équipes ne veulent pas donner beaucoup en contrepartie pour récupérer un joueur dont elles ne sont pas certaines qu’il re-signera. » Divac

Pourquoi avoir déclaré quelques jours avant qu’il ne serait pas transféré et sous-entendre qu’une prolongation allait arriver ?

« Parce que je n’avais vraiment pas de meilleures offres pour DeMarcus. Dans toutes les conversations que j’avais avec les GM, nous n’allions rien avoir en retour. Les gens avaient peur de son histoire. Donc j’étais confiant sur le fait qu’il allait rester avec nous, que j’allais bosser avec lui, et que nous ferions du mieux possible. Puis j’ai eu l’offre des Pelicans quelques jours avant le All-Star Game. En deux semaines tout a changé après ma déclaration à ESPN. » Divac

Et en ce qui concerne la meilleure offre qu’il y avait sur la table deux jours avant ?

« Quand j’ai commencé à discuter avec les Pelicans, on parlait de Buddy Hield et de deux premiers tours de draft. J’ai parlé aux agents de DeMarcus pour les informer que nous avions eu des discussions, que nous étions en train de négocier, et ils ont appelé les équipes pour les menacer en disant que DeMarcus n’y re-signerait pas. Ils ont eu peur et ont baissé leur offre à seulement un futur premier tour de draft. J’ai pensé que si j’attendais encore, j’aurais encore moins. Je devais agir. » Divac

Facebook Comments

Leave a Reply