Problème : Derrick Rose veut rester aux Knicks mais il veut aussi gagner

Problème : Derrick Rose veut rester aux Knicks mais il veut aussi gagner

Derrick Rose le répète depuis son arrivée aux Knicks, il veut y rester, ce qu’a confirmé son agent la semaine passée alors même que les Knicks ont tenté de l’échanger. Toutefois il veut aussi gagner et pour l’instant aux Knicks ce n’est pas le cas et ces derniers pourraient bien entamer une reconstitution, ce qu’ils ont apparemment tenté avant la trade deadline, mais ils n’ont pas pu échanger Carmelo Anthony et le meneur. Cet été ce dernier sera free agent et il veut gagner, et forcément cela rentrera en ligne de compte dans son choix

« Il faut penser à tout ça durant l’été. Je serai free agent. Lorsque nous discuterons, c’est un sujet que je vais aborder. Mais je ne peux pas vraiment y penser ou penser à comment cela va se passer tant que je suis encore ici en train de jouer. » Rose

Lorsqu’il est arrivé aux Knicks il avait de grands espoirs après une grosse déception aux Bulls. Il voyait même les Knicks comme une super team mais tout ne s’est pas déroulé comme prévu. Ca fait deux mauvaises saisons de suite pour lui.

« Bien sûr c’est dur, gagner durant toute votre vie, depuis l’école primaire et gagner en arrivant dans la ligue, puis connaître sa première mauvaise saison, dans n’importe quelle profession c’est compliqué. Il faut trouver un moyen de faire avec. Mais il y a des choses que je ne peux pas contrôler. La seule chose que je peux contrôler c’est mon éthique de travail et le fait d’être professionnel. Nous avions de grandes attentes pour cette équipe. Mais je ne peux pas être en colère. C’est une leçon. Je dois apprendre de ça. » Rose

 

Mais il croit encore à la qualification en playoffs.

« Je n’ai pas d’autre choix que de croire en ce qui se passe. Lors de la trade deadline je ne savais pas ce qui se passait. Je dois avoir une attitude professionnel à cet égard, et prendre le temps d’analyser la situation. BJ a dit que je voulais être ici. J’ai encore une chance d’aller en playoffs. Avec les Bulls en 2010 cela nous a pris 82 rencontres pour aller en playoffs et là il nous en reste 21. Nous avons encore une chance légitime d’y aller. On ne sait jamais ce qui peut se passer. »

En cas d’échec, en fonction des équipes qui seront intéressées, il pourrait réfléchir à deux fois à une re-signature à Big Apple.

Via NY Post

Facebook Comments

Leave a Reply