Stats NBA : Russell Westbrook rejoint deux légendes; Une perf’ jamais réalisée en 51 ans pour Irving et James

Stats NBA : Russell Westbrook rejoint deux légendes; Une perf’ jamais réalisée en 51 ans pour Irving et James

Les stats à retenir de la nuit NBA de vendredi à samedi :

Westbrook rejoint 2 légendes

48 points, 17 rebonds et 9 passes mais une défaite pour Russell Westbrook vendredi soir contre Phoenix. Pour la 4ème fois de l’histoire seulement, un joueur a inscrit autant de points, de rebonds et de passes (les deux perf’ précédentes avaient été réalisées en prolongation). Wilt Chamberlain l’a fait 2 fois avec 51 points, 29 rebonds et 11 passes dans une défaite en prolongation contre Detroit en 1963 pour San Francisco et avec 53 points, 32 rebonds et 14 passes sous le maillot de Philadelphie dans une victoire sur Los Angeles en 1968. Elgin Baylor avait lui aligné 52 points, 25 rebonds et 10 passes pour les Lakers en prolongation contre St. Louis en 1961.

Westbrook reste sur 4 matchs à au moins 40 points. Cela fait de lui le 9ème joueur de l’histoire à inscrire au moins 40 points sur 4 matchs consécutifs. Il rejoint Wilt Chamberlain, Kobe Bryant, Michael Jordan, Allen Iverson, Elgin Baylor, Bob McAdoo, Rick Barry et George Mikan. Le record de matchs consécutifs à 40 points ou plus appartient à Chamberlain avec 14 (deux fois) en 1961-62.

Une perf’ jamais réalisée en 51 ans pour Irving et James

43 points et 9 passes pour Kyrie Irving, 38 points et 8 passes pour LeBron James dans la victoire des Cavs sur Atlanta hier. Pour la 3ème fois dans l’histoire de la NBA, deux coéquipiers inscrivent chacun au moins 35 points tout en faisant 8 passes dans un match sans prolongation. Wilt Chamberlain (39 points 10 passes) et Hal Green (38 et 10) l’ont fait pour Philadelphie contre Cincinnati en 1965-66. Oscar Robertson (38 et 12) et Jerry Lucas (35 et 8) l’ont eux fait pour Cincinnati contre Detroit lors de la même saison

Cleveland écrit l’histoire du 3-points

7 Cavaliers ont inscrit au moins deux paniers à 3-points lors de la soirée record de Cleveland (25 trois-points réussis, record NBA), devenue la deuxième équipe de l’histoire à compter au moins 7 joueurs à deux 3-points dans le même match depuis l’instauration de la ligne en 1979. L’autre équipe ? Houston cette saison contre les Kings.

Une première depuis l’Amiral pour Kawhi Leonard





Pour a 21ème fois cette saison, Kawhi Leonard, décisif dans la victoire des Spurs sur les Pelicans hier, a inscrit au moins 30 points dans un match. Il s’agit du plus gros total sur une saison depuis David Robinson (23) en 1995-96.

Noel part sur de bonnes bases avec Dallas

15 points et 17 rebonds (record personnel) pour Nerlens Noel, titulaire pour la première fois sous le maillot des Mavs hier. Il devient le premier joueur de l’histoire de l’équipe à enregistrer un 15/15 (points/rebonds) lors de sa première titularisation avec l’équipe.

DeRozan comme Carter et Bosh

32 points, 13 rebonds et 5 passes pour DeMar DeRozan dans la victoire des Raptors sur Washington la nuit dernière. Pour la 2ème fois cette saison, le Raptor a signé un match à 30/10/5 (points/rebonds/passes). Les seuls autres joueurs de l’histoire des Raptors à avoir réussi 2 matchs de ce type sur la même saison sont Vince Carter (2 en 1999-00, 4 en 2000-01 et 2 en 2001-02) et Chris Bosh (2 en 2005-06 et 2008-09).

La raquette du Magic en forme

Aaron Gordon et Nikola Vucevic ont chacun inscrit 16 points dans la peinture dans la victoire d’Orlando sur Miami hier. Le Magic a dominé 64-34 dans la raquette, le plus gros total de points à l’intérieur enregistré par le Magic dans un match depuis février 2015 (64 contre New Orleans).

Monroe, l’efficacité en sortie de banc

24 points en sortie de banc pour Greg Monroe dans la victoire des Bucks sur les Clippers vendredi soir. Pour la 4ème fois cette saison, le pivot inscrit 24 points ou plus dans un match qu’il n’a pas démarré. Il s’agit du plus gros total pour un Buck depuis Mike Dunleavy (4 en 2011-12).

Beaucoup de points et peu de shoots pour Hill

George Hill a inscrit 34 points tout en ne prenant que 12 shoots (10/12, 11/12 aux lancers-francs) dans la victoire du Jazz sur Brooklyn hier. Seul un joueur ces 9 dernières saisons a scoré 34 points ou plus dans un match sans prendre plus de 12 tirs : Shabazz Muhammad le 5 avril 2016 pour les Wolves contre Golden State (35 points à 9/12). Seul un joueur dans l’histoire du Jazz a réussi un tel match : Karl Malone avec 34 points à 7/12 le 17 décembre 1989 à Minneapolis.

via ESPN

Facebook Comments

Leave a Reply