Bradley Beal : « Nous ne les avons pas respectés »

Bradley Beal : « Nous ne les avons pas respectés »

Dans un match compliqué dans l’Arizona face à des Suns en forme, Washington a bien failli tomber dans le piège. Tout était pourtant bien parti dans un match très offensif avec 38 points inscrits en premier quart sous l’impulsion de Bradley Beal (15 points dans les 5 premières minutes) et une avance de 22 points à 6 minutes de la mi-temps. Puis tout à coup ils se sont relâchés et ont pris un 22-4 qui a remis les Suns dans la rencontre

« Nous sommes devenus beaucoup trop à l’aise. Nous n’avons plus suivi nos principes des deux côtés du terrain et ils ont fait un run. Nous ne les avons pas respectés. Ils nous ont montrés qu’ils pouvaient jouer. Ils nous ont montrés qu’ils se battent du début à la fin. » Beal

 » Nous nous sommes rendus le match plus difficile que nous aurions dû. Je suis content que nous ayons gagné. » John Wall

En seconde mi-temps les locaux ont continué sur leur lancée et ont pris jusqu’à 11 points d’avance. Mais dans ce match un peu fou, joué à 100 à l’heure, les Wizards ont finalement pris la mesure des Suns en répondant par un 22-5, anéanti par un nouveau run des locaux avant le dernier acte. Résultat c’est sur un 12-2 initié par Bojan Bogdanovic, que les Wizards ont fait définitivement le break 122-112 malgré un gros run des Suns dans les dernières secondes.





« C’était un match fou. C’était un vieux match ABA, ça allait d’un côté à l’autre avec du scoring et celui qui allait finir le match par un run de 6-2 allait le remporter. Je suis content que nous l’ayons emporté, mais quand vous jouez face à une équipe qui peut scorer comme ça, c’est jouer avec le feu.  » Scott Brooks

« Nous avons 4 matchs en 5 jours et nous devons être plus concentrés. J’ai joué beaucoup de matchs étranges en Europe, mais celui-ci en était un. Il y a eu trop de hauts et de bas. » Bojan Bogdanovic

Ils s’en sortent bien et c’est un résultat capital dans la course à la seconde place puisqu’ils ne sont plus qu’à 1 match des Celtics avec 38 victoires et 24 défaites. Les 4 matchs à venir, tous à l’extérieur, pourraient être décisifs.

Via Washington Post

Facebook Comments

Leave a Reply