Travail et humilité font la réussite du Jazz

Travail et humilité font la réussite du Jazz

Deux minutes après son énorme contre sur James Harden, Gordon Hayward a récidivé avec l’action la plus importante de la soirée du Jazz. Après un ballon perdu sur une mauvaise passe de Joe Johnson à Joe Ingles, Eric Gordon intercepte et sert Patrick Beverley, qui semble a l’occasion d’ajouter 2 points sur un layup et de revenir à 2 points. Sauf qu’Hayward met son corps en opposition, sans faire faute et sans contrer, et le meneur se rate. Quelques secondes plus tard, l’ailier All-Star trouve Rudy Gobert pour le reverse. Un panier qui a donne 6 points d’avance au Jazz pour assurer leur 4ème victoire consécutive à 47 secondes de la fin. Harden ratera ensuite son 8ème trois-points de la soirée (0/8), game over.

« Grosse victoire. C’est contre une équipe qui est 3ème à l’Ouest et en plus à l’extérieur, donc une très bonne victoire. La saison est longue et ce n’est qu’un match, mais on a un autre gros match qui arrive. C’est une super victoire et on doit juste continuer à progresser et à aller chercher ces victoires » Rudy Gobert

Utah a par la même occasion remporté sa série en saison contre Houston 2-1. Avec 23 points, 7 rebonds et 4 passes de Gordon Hayward et 23 points et 10 rebonds de Gobert, le tout en l’absence de George Hill (orteil) et Derrick Favors (genou) mais avec de bons Rodney Hood (19 points), Joe Johnson (16 points), Alec Burks (10 points) et sans oublier les contributions intéressantes de Joe Ingles, Jeff Withey et Raul Neto.





« C’est une super victoire pour nous car c’était un gros test à l’extérieur. Il faut saluer les Rockets pour ce qu’ils ont fait toute la saison. C’était super pour nous d’arriver dans un environnement hostile comme celui-là, en jouant dans une sorte d’atmosphère de playoffs » Joe Johnson

Utah (24 lancers-francs tentés contre 40 pour Houston) a rapidement mené 30-22 dans le 1er quart, pris 13 points d’avance sans jamais flancher malgré les gros runs adverses en seconde mi-temps. Le Jazz a shooté à 53.9% contre 44.3% pour ses adversaires et dominé le rebond 45-31.

« C’est vraiment une bonne équipe défensive. On avait quand même nos opportunités mais on n’a pas mis dedans. Donc bravo à eux. Ils ont joué dur et ils ont mis leurs shoots »

Quin Snyder a lui calmé le jeu alors que l’équipe jouera à Oklahoma City (4 défaites de rang pour le Thunder), samedi.

« C’est une équipe unique et l’une des meilleures de la ligue. On veut arriver à ce niveau, mais on n’y est pas encore. On a bien joué ce soir, nos gars se sont battus et il faut avoir de la chance contre une équipe comme ça. Ils ont raté quelques shoots et on a pu en rentrer quelques-uns » Quin Snyder

via DeseretNews

Facebook Comments

Leave a Reply