Jusuf Nurkic sort un match monumental avec 4 records en carrière pour venir à bout des 76ers

Jusuf Nurkic sort un match monumental avec 4 records en carrière pour venir à bout des 76ers

Excellent depuis son arrivée dans l’Oregon, Jusuf Nurkic est en train de prendre une nouvelle dimension. Cette nuit il a sorti son meilleur match en carrière dans la victoire des siens en prolongation sur les Sixers 114-108. Avec ce succès capital, Portland n’est plus qu’à 0.5 match de Denver grâce à un bilan de 28-35.

Jusuf Nurkic a terminé meilleur marqueur, passeur, rebondeur et contreur de la partie et établit son record en carrière dans ces 4 catégories statistiques. Il compile 28 points à 9/18, 20 rebonds, 8 passes, 6 contres et 2 interceptions en 38 minutes, ce qui fait de lui le premier joueur depuis Charles Barkley en 1986 à compiler  28 points, 20 rebonds, 8 passes, 6 contres. En plus de ça il a été décisif en prolongation avec les 7 premiers points des siens, ensuite relayé par Damian Lillard, auteur lui de 24 points à 6/21 mais 12/12 sur la ligne des lancers. CJ MCCollum inscrit 23 points à 8/16 tandis qu’Allen Crabbe est encore excellent avec 18 points à 8/12. Les Sixers se sont accrochés toute la rencontre et s’ils ont fait la course derrière dans le dernier quart, sans jamais se faire distancer, ils ont décroché la prolongation sur une claquette de Robert Covington au buzzer. Ce dernier compile 24 points à 10/21 et 13 rebonds. Dario Saric est le meilleur Sixer avec 28 points à 11/16 dont 4/7 à 3-pts et 9 rebonds tandis que Jahlil Okafor ajoute 16 points à 7/14 et 8 rebonds. En prolongation ils n’ont pas réussi à ralentir les Blazers.

Si Portland a fait la course en tête une grande majorité du match, jamais les hommes de Terry Stotts n’ont pu faire de gros break à l’exception d’une avance de 10 points en premier quart, mais réduite petit à petit par les visiteurs. A la pause Portland menait 57-52 et à l’entame du dernier quart c’est Philly qui était en tête 78-76. Ces derniers ont pris 4 points d’avance mais Portland a répondu par un 7-0 et a ainsi fait la course devant, mais sans jamais pouvoir prendre plus de 2 possessions d’avance, les deux équipes se répondant à chaque fois. Sur 2 lancers de Nurkic le score est passé à 94-91 à 2’55 de la fin mais Portland a connu une panne en attaque et les Sixers ont repris les commandes grâce à Dario Saric à l’entame de la dernière minute, 95-94. Nurkic a égalisé sur un lancer et après un échec de TJ McConnell, McCollum a été envoyé sur la ligne. Il a donné deux points d’avance à Portland avant que Covington ne réussisse la claquette égalisatrice suite à l’échec de Gerald Henderson.

En prolongation Nurkic a propulsé les siens aux commandes 100-99 puis 104-102 et c’est finalement sur la ligne des lancers que Portland a fait le break petit à petit grâce notamment à Lillard, 108-104 puis 112-106.

 

Facebook Comments

Leave a Reply