Russell Westbrook égale Wilt Chamberlain et le Thunder stoppe les Spurs

Russell Westbrook égale Wilt Chamberlain et le Thunder stoppe les Spurs

Après 4 revers de suite le Thunder d’Oklahoma City a retrouvé la victoire face à l’équipe en forme du moment, les Spurs de San Antonio. Sous ‘impulsion du triple-double de Russell Westbrook OKC l’emporte 102-92 et affiche désormais un bilan de 36-29. Les Spurs sont eux à 50-14 avec une série de 9 victoires interrompue.

Russell Westbrook a signé son 31ème triple-double de la saison avec 23 points à 7/21, 13 rebonds et 13 passes, ce qui lui permet d’égaler le second plus grand nombre de triple-doubles sur une saison, à égalité avec Wilt Chamberlain (1967-68). Il a été bien épaulé par Victor Oladipo (20 points à 8/14), Enes Kanter (14 points à 6/10 et 10 rebonds) et les 11 points de Doug McDermott et Steven Adams. OKC shoote à 46.6% sur la rencontre, bien mieux que les Texans et leur petit 41.7%. Kawhi Leonard n’a même pas joué le dernier quart et termine avec 19 points à 6/15, un des 3 Spurs à atteindre les 10 unités avec Pau Gasol (18 points et 7 rebonds) et LaMarcus Aldridge (17 points et 6 rebonds). A noter qu’ils étaient sans 3 joueurs importants de la rotation : Tony Parker, Manu Ginobili et Kyle Anderson.





Après un premier quart équilibré, conclu sur le score de 29-28 en faveur d’OKC, sous l’impulsion des 11 points de Westbrook, le Thunder a fait le break dans le second. C’est le second 5 qui a entamé parfaitement le quart avec un 15-4 grâce à Oladipo, McDermott et Kanter pour mener 44-32. Jamais par la suite OKC n’a regardé derrière et jamais les Spurs n’ont pu revenir à moins de 3 possessions. A la pause, malgré les 16 points de Pau Gasol, les Spurs étaient menés 56-49. Au retour des vestiaires Oladipo a rentré deux trois points et réussi une action a 3-pts qui a porté l’avantage des siens à 73-63, puis finalement à 82-71 à l’entame du dernier acte face à des Spurs incapables d’emballer le match alors qu’ils étaient en back-to-back. En dernier acte l’écart s’est maintenu au-delà des 10 points et Popovich a décidé de ne plus faire rerentrer Leonard. Westbrook en a profité pour signer son triple-double à 7’17 de la fin et OKC a vu son avance culminer à 20 unités.

Facebook Comments

Leave a Reply