Russell Westbrook dépasse Wilt Chamberlain et le Thunder domine un Jazz orphelin de Rudy Gobert

Russell Westbrook dépasse Wilt Chamberlain et le Thunder domine un Jazz orphelin de Rudy Gobert

Tout comme face aux Spurs, Russell Westbrook était en mode triple-double et dans son sillage le Thunder a dominé le Jazz sur le score de 112-104. Avec ce 37ème succès (29 défaites) OKC s’accroche à la 6ème place de la conférence Ouest alors que le Jazz reste 4ème (41-25)

Westbrook a compilé 33 points à 9/26, 10 rebonds, 14 passes (il n’a pourtant pas fait la moindre passe et capté de rebond en dernier acte) et 2 contres en 36 minutes, soit son 32ème triple-double de la saison, ce qui lui permet de dépasser la marque de Wilt Chamberlain en 1967-68. Désormais il va tenter d’aller chercher Oscar Robertson et ses 41 triple-doubles. Le meneur a impliqué ses coéquipiers et OKC a réalisé une belle prestation offensive (50% au tir)  face à une des meilleures défenses de la ligue, si ce n’est la meilleure. Victor Oladipo inscrit 22 points, Taj Gibson 15 points, Enes Kanter 16 points et Steve Adams 11 points. Privé de Rudy Gobert, le Jazz est une équipe totalement différente, qui a été dominée à l’intérieur. Aucun titulaire du Jazz n’a atteint les 10 points et c’est le second 5 qui a fait le job. Gordon Hayward signe seulement 9 points à 3/9 tandis que George Hill ajoute 9 points à 3/6. Dante Exum sort sa meilleure performance en carrière avec 22 points à 7/8. Alex Burks signe lui 21 points à 5/11.

Russell Westbrook a très vite donné le ton en servant ses coéquipiers et OKC a insisté à l’intérieur, profitant de l’absence de Rudy Gobert. Avec une bonne alternance intérieur-extérieur, OKC a pris les commandes pour mener 17-10 puis 27-19 notamment grâce aux 3-pts de Westbrook et Oladipo. Après 12 minutes les locaux menaient 29-23. En grande difficulté pour contenir les intérieurs du Thunder, le Jazz a couru après le score mais s’est accroché, notamment grâce à Alec Burks et Dante Exum. Ces deux ont même réduit l’écart à 1 point mais au retour du 5 du Thunder, Utah a décroché. Le trio Westbrook, Adams et Roberson a impulsé un 21-8 qui a porté le score à 56-42 puis finalement 62-48 à la pause.

George Hill a inscrit 5 points de suite au retour des vestiaires et alors qu’on pensait qu’Utah allait pouvoir peut-être recoller, OKC a mis un coup d’accélérateur fatal. Sur un 12-0 l’écart est passé à 23 points, le plus grand du match. OKC a géré cette avance d’une vingtaine de points et à l’entame des 12 dernières minutes le matelas était confortable (91-76). Malgré 19 points de retard à 10 minutes de la fin, le Jazz a entretenu l’espoir avec un excellent boulot du second 5 dans le sillage de Dante Exum et Alec Burks. A la faveur d’un 16-4 les joueurs de Quin Snyder sont revenus à 7 unités mais OKC a tenu malgré un Russell Westbrook qui est un peu retombé dans ses travers en tentant de prendre les choses en main mais il a été maladroit (3/10 dans le dernier quart). Jamais Utah n’a pu revenir à moins de 6 points.

 

Facebook Comments

Leave a Reply