DeMarcus Cousins assiste au show Anthony Davis et à la victoire des siens sur le banc

DeMarcus Cousins assiste au show Anthony Davis et à la victoire des siens sur le banc

Hier Anthony Davis fêtait ses 24 ans et il y en a qui ont vécu une sale soirée, les Hornets et DeMarcus Cousins. L’Unibrow a sorti un de ses meilleurs matchs de la saison avec 46 points à 18/31 et 21 rebonds. Il a inscrit 15 points dans le dernier quart dont 9 en prolongation avec notamment une action à 3-pts décisive. Il est le premier joueur depuis Chris Webber en 2001 à compiler au moins 46 points et 21 rebonds et le dernier joueur à avoir inscrit autant de points lors de son anniversaire c’était LeBron James en 2009 (48 points). Tout ça sans prendre le moindre shoot en second quart et en signant un joli 4/5 derrière l’arc.

« Ses déplacement et le spacing qu’il a créé c’est grâce à ça qu’il a eu la plupart de ses shoots. Il a été très bon pour se créer des opportunités et pour agir vite de façon à ne pas leur laisser l’opportunité de faire des prises à deux. Quand il fait ça et qu’il a de l’espace, il a confiance en son shoot. » Alvin Gentry





Les Hornets n’ont jamais réussi à le stopper et pourtant la moitié de leur problème s’est réglé facilement puisque DeMarcus Cousins a écopé de sa 5ème faute à 9’30 de la fin du match. Il n’est plus jamais revenu en jeu et a assisté au show Davis et à la victoire des siens depuis le banc. Il a refusé de s’exprimer après le match et n’avait pas l’air très enthousiaste sur le banc.

« C’est la décision du coach. Tout ce qui importe c’est la victoire. Tout le reste n’a pas d’importance. Personne ne se préoccupe de ça. Nous essayons juste de remporter des matchs. Peu importe ce qui est nécessaire. » Davis

Pour le moment l’association entre les deux pivots ne fonctionne pas et Alvin Gentry a pris l’option de s’appuyer uniquement sur Davis, dans un grand jour.

« Ce dont nous avons besoin c’est du temps pour faire en sorte que ça fonctionne. » Gentry

DMC a signé seulement 11 points à 4/11, 4 rebonds, 4 passes et 6 ballons perdus en 25 minutes.

Le temps presse pour les Pelicans, qui ont perdu du terrain depuis l’arrivée de l’ancien King et pointent actuellement en 12ème position à 5 matchs des Nuggets. A moins d’un miracle ils ne seront pas en playoffs.

Via ESPN

Facebook Comments

1 Comment

  1. Plus le temps va passer et plus on se dira que divac n'a pas été si fou d'avoir trade cousins.
    Super bon joueur mais trop fou :(

Leave a Reply