Golden State prend une raclée à San Antonio, la 1ère place tend les bras aux Texans

Golden State prend une raclée à San Antonio, la 1ère place tend les bras aux Texans

Kevin Durant (genou), Kawhi Leonard (commotion), Tony Parker (dos), Dejounte Murray (aine) et LaMarcus Aldridge (alerte cardiaque) blessés et Stephen Curry, Klay Thompson, Draymond Green et Andre Iguodala laissés au repos, l’affiche entre San Antonio et Golden State n’en était plus une à l’AT&T Center.  Dans de telles circonstances, les Spurs, bien rôdés quand il s’agit de pallier les absences ont su prendre l’avantage et s’imposent largement 107-85. Patty Mills termine meilleur marqueur des siens (5 joueurs à minimum 10 points) avec 21 points à 8/13 et 4 passes.

Les Warriors, menés par un gros Ian Clark (36 points à 15/21 et 5 rebonds), 14 points de Matt Barnes et 11 points et 12 rebonds de Zaza Pachulia (ils sont les 3 seuls joueurs de Golden State à atteindre les 10 points), perdent leur 3ème match d’affilée et le 5ème en 7 rencontres. San Antonio, qui rentre 12 tirs à 3-points sur le match (12/27 contre 5/17 pour Golden State), va prendre jusqu’à 28 points d’avance au cours du match. Trois 3-points consécutifs dont deux pour Davis Bertans forcent Steve Kerr à demander un temps-mort à 6’18 de la fin du 2ème quart, son équipe menée 53-37.





À noter : Golden State n’avait plus joué sans au moins un All-Star depuis 2272 jours. Les Warriors restent sur 34 défaites en 35 matchs à San Antonio en saison régulière. Le rookie Patrick McCaw a shooté à 0/12. Les Spurs ne sont plus qu’à une victoire (0.5 match) de la 1ère place à l’Ouest. Patty Mills a marqué tous ses points en 1ère mi-temps.

Prochain match contre Atlanta demain pour San Antonio (51-14). Golden State (52-14) recevra Philadelphie, mardi.

Facebook Comments

Leave a Reply