Stats NBA : Un triple-double de plus mais encore de la maladresse pour Westbrook; 1ère pour LeBron James; Davis marque l’histoire

Stats NBA : Un triple-double de plus mais encore de la maladresse pour Westbrook; 1ère pour LeBron James; Davis marque l’histoire

Focus sur les chiffres marquants de la nuit en NBA

Encore un triple-double pour Russell Westbrook mais pas d’adresse

Russell Westbrook a raté 17 de ses 26 tirs mais a réussi son 32ème double-double de la saison. Lors de ses triple-doubles il a une adresse de 42% cette saison. C’est tout simplement la pire adresse de l’histoire sur une saison pour des joueurs ayant réalisé au moins 15 triple-doubles. Il y a eu 13 saisons de la sorte et à chaque fois les joueurs avaient shooté à au moins 45% en moyenne lors de leurs triple-doubles.

1ère pour LeBron James

LeBron James a signé 24 points, 12 rebonds et 13 passes dans la victoire à Orlando. C’est son 51ème triple-double en carrière mais le premier à l’Amway Center. C’est la 20ème salle dans laquelle il signe un triple-double, soit un de plus que Westbrook mais Oscar Robertson reste le leader dans cette catégorie avec 31 salles. A noter que c’est son 9ème triple-double de la saison, un record pour lui sur une saison.

Patty Mills brille

Patty Mills a inscrit 21 points en 21’18 face aux Warriors. Ce n’est pas la première fois qu’il score autant en si peu de temps de jeu. C’est la 9ème fois avec les Spurs qu’il score au moins 20 points en moins de 24 minutes. Depuis que les Spurs sont en NBA seul Manu Ginobili fait mieux avec 20 matchs.

Record en carrière pour Ian Clark

Ian Clark a profité des absents pour battre son record en carrière avec 36 points en sortie de banc face aux Spurs. Il n’avait jamais scoré plus de 23 points. Pourtant il n’avait pas mis le moindre point en premier quart. Cette saison seuls deux joueurs ont inscrit au moins 35 points après avoir terminé le 1er quart à 0 : Sean Kilpatrick (2 prolongations) et Kyle Lorwy.

Markieff Morris décisif

Markieff Morris a rentré le shoot de la gagne à 0.4 second en prolongation pour offrir la victoire aux Wizards à Portland. Jusque là, Morris avait tenté 7 shoots dans les 10 dernières secondes pour donner l’avantage à son équipe mais il n’en avait rentré qu’un. C’était avec les Suns face aux Bucks à moins de 4 secondes de la fin. Ce n’était même pas un game winner puisque Khris Middleton avait marqué derrière.

McCollum et Lillard marquent l’histoire des Blazers

CJ McCollum a scoré 34 points et Damian Lillard 33 face aux Wizards. C’est la 7ème fois que les deux marquent au moins 30 points lors du même match, soit un record dans l’histoire des Blazers. Deux autres paires l’ont fait 6 fois : Geoff Petrie/Sidney Wicks et Clyde Drexler/Terry.

Anthony Davis fête son anniversaire avec la moyenne

Anthony Davis a fête son 24ème anniversaire avec 46 points et 21 rebonds face aux Hornets. Il est le 3ème joueur de l’histoire à signer au moins 45 points et 20 rebonds lors de son anniversaire après Neil Johnston des Warriors en 1955 et Shaquille O’Neal en 2000.

A noter que Davis est le premier joueur depuis Dirk Nowitzki en 2008 à compiler au moins 9 rebonds et 4 passes en prolongation.

Devin Booker encore au buzzer

Devin Booker a rentré le panier de la gagne au buzzer à Dallas. C’est son second buzzer beater en carrière après celui à Sacramento le mois dernier. Il est le seul joueur de la saison avec deux shoots de la gagne au buzzer. Lors des 10 dernières saisons, seuls 2 en ont réussi plus d’un à l’extérieur : J.R. Smith (2 en 2012–13) et Joe Johnson (2 en 2013–14).

Les Bucks sont chauds

Les Bucks ont remporté un 6ème match de suite face aux Wolves. Ils ont remporté 6 matchs en 9 jours, la seconde fois en 15 ans qu’ils remportent autant de match en moins de 10 jours. Ils avaient eu le même bilan en février 2010. Cette saison 3 autres l’ont réalisé : Clippers, Warriors et Rockets.

Grosse victoire à l’extérieur pour les Hawks

Atlanta s’est imposé à Memphis 107-90, soit un total de 13 victoires d’au moins 15 points depuis le début de la saison 2014-15, dont 6 cette saison. Sur la période, une seule équipe de l’Est compte au moins 10 victoires de la sorte : les Celtics avec 12.

Dominé au rebond le Heat s’impose quand même

Dominé 48-35, le Heat a toutefois battu les Raptors 104-89. La dernière fois que les Floridiens avaient remporté un match d’au moins 15 points en prenant 10 rebonds de moins c’était aussi contre les Raptors. C’était en mars 2013 avec un succès 108-91 malgré 25 rebonds de moins !

Via ESPN Elias

 

Facebook Comments

Leave a Reply