Larry Sanders : 2 minutes négociées par Tyronn Lue avant la D-League

Larry Sanders : 2 minutes négociées par Tyronn Lue avant la D-League

Un shoot raté et 2 fautes, c’est le total de Larry Sanders pour ses premières minutes NBA en 2 ans. Le pivot a pu entrer en jeu 2 minutes grâce au blowout des Cavaliers (128-96) contre les Pistons. Avant de prendre cette décision, Tyronn Lue a envoyé un ball boy demander la permission à David Griffin, GM de l’équipe, dans les tribunes de la Quicken Loans Arena.

« Je devais demander la permission. Il a dit qu’il avait 2 minutes. Je voulais vraiment juste lui donner une chance d’être présenté au public, d’avoir une standing ovation. Je pense que c’était bien pour lui. Quand vous passez parce qu’il est passé (usage de marijuana, dépression, anxiété) et que vous avez l’occasion de revenir en NBA dans une bonne équipe, je trouve que c’était cool »

Signé pour un contrat sur plusieurs années lundi, Sanders a donc droit à une seconde chance. Et il aurait pu trouver pire parrain que LeBron James pour son retour dans la grande ligue.

« On est là pour le protéger, pour faire partie de son comeback, de quelque chose qu’il voulait faire depuis un moment maintenant. Nous sommes heureux qu’il nous ait choisit et c’est à nous de nous assurer que c’est tout ce qu’il voulait et plus. On est heureux de l’avoir » LeBron James

« LeBron a de nouveau dit qu’ils étaient derrière, qu’ils me soutenaient. Il m’a remercié pour ma décision. Il n’y avait que de l’amour. C’était un super moment. Tyronn (Lue) m’a regardé et j’ai commencé à m’échauffer. J’espère que ce regard puisse devenir une habitude » Larry Sanders

En attendant, Sanders ira faire ses classes en D-League (Canton Charge) pour retrouver un rythme.

On n’est pas dans une situation où on a besoin de lui comme d’un sauveur. C’est vraiment une question de long terme, avoir quelqu’un qui a un gros potentiel. Pas quelqu’un sur qui l’on compte tout de suite » David Griffin

« C’est une excellente idée pour que je puisse retrouver mes jambes, jouer de bonnes minutes et revenir à ma meilleure forme. J’ai le sentiment d’être de retour un peu plus mature, un peu plus stable et prêt à performer. Cela représente beaucoup que la franchise croit en moi, en mon développement, et vice versa » Larry Sanders

via Cleveland.com

Facebook Comments

Leave a Reply