Perf’ monstrueuse pour Draymond Green, catalyseur du réveil défensif des Warriors

Perf’ monstrueuse pour Draymond Green, catalyseur du réveil défensif des Warriors

Pour la première fois depuis le 1er décembre dernier, Draymond Green, plus que jamais dans la course au défenseur de l’année, a atteint la barre des 20 points hier dans la victoire très compliquée des Warriors sur Philadelphie.

Et sa ligne de stats est loin de s’être arrêtée là : 20 points (4/12 mais 11/14 aux lancers-francs), 8 rebonds, 8 passes, 4 interceptions et 6 contres en 38 minutes pour aider Golden State à revenir d’un déficit de 16 points dans le 3ème quart-temps ! Des chiffres incroyables qui font de lui le seul joueur dans l’histoire de la NBA avec Hakeem Olajuwon à atteindre ces totaux dans chaque catégorie au cours d’un même match.

« Je devais continuer à rappeler aux gars qu’on était un peu dans une ornière. La seule façon de changer ça c’est l’effort qu’on apporte, et ça ne va pas toujours être beau. Et c’est ce qu’on a fait à la fin du 3ème quart-temps et dans le 4ème quart-temps. On a réalisé que ça n’allait pas dans notre sens mais on a baissé la tête et on y est allé, on a défendu et laissé venir l’attaque. Les shoots ne vont pas tomber dedans comme ça. C’est comme ça que fonctionne le basket. On ne s’en sort pas juste en plantant 20 trois-points. Ça ne marche pas comme ça » Draymond Green

« Ça nous rappelle l’importance de la défense. On parle beaucoup du fait que nos shoots ne rentrent pas depuis quelques matchs. On l’a montré dans le 4ème quat-temps, à moins 12, que la seule manière de revenir dans le match c’était de défendre » Stephen Curry

Devant 90-74 à 1’55 de la fin du 3ème quart, les Sixers ont ensuite encaissé un 32-14 sur les dernières 13’55 du match. Les stats de Green avant et après sont à retrouver ci-dessous :
GREEN PRE-16 PT. LEAD AFTER
Min. 23:56 13:55
Pts 9 11
Reb. 3 5
Ast 8 0
Stl 3 1
Blk 3 3
FTs 5/8 6/6

Steve Kerr a laissé Curry et Green ensemble sur le terrain sur l’intégralité du 4ème quart-temps hier. Les deux joueurs n’avaient pas passé autant de temps ensemble sur le terrain depuis bien longtemps. On devrait ainsi continuer à voir le lineup Curry-Green-Iguodala-Thompson-Barnes sur les prochains matchs.

« C’est marrant de constater comment l’énergie et les shoots réussis viennent souvent ensemble. Quand vous n’êtes pas présents en défense les shoots ont tendance à ne pas rentrer et tout d’un coup vous commencez à jouer avec plus d’intensité et de pression défensive et vous avez tendance à en rentrer quelques-uns » Steve Kerr

via MercuryNews – ESPN

Facebook Comments

Leave a Reply