Russell Westbrook trop seul à OKC ? Pas forcément…

Russell Westbrook trop seul à OKC ? Pas forcément…

Russell Westbrook trop seul, pas assez aidé au Thunder ? C’est ce qu’on pourrait être tenté de croire quand certains soirs, monsieur triple-doubles (31.8 points, 10.6 rebonds et 10.3 passes de moyenne en 2016-17) perd beaucoup de ballons ou rate (et/ou prend) beaucoup de shoots. Pourtant dans la réalité, le meneur n’est pas seul au monde dans l’Oklahoma depuis le départ de Kevin Durant.

« Les haters restent des haters. Mais on ne s’inquiète pas de savoir qui va scorer. La seule chose sur laquelle on se concentre c’est si on gagne le match ou non » Enes Kanter, 14.4 points et 6.9 rebonds de moyenne cette saison

Il a même de bons joueurs autour de lui. Son coach Billy Donovan admet en revanche que Westbrook devrait davantage créer pour eux. Cela pourrait par exemple lui éviter d’exploser le record d’ « usage percentage » (une estimation du pourcentage de possessions de l’équipe utilisées par un joueur lorsqu’il est sur le terrain, ndlr) de Kobe Bryant en 2005-06 avec 38.74% (Westbrook est actuellement à 42.2%).

« Disons cela comme ça, parfois Russell doit générer de l’attaque pour nous, que ce soit en sortie de dribble, sur des post-ups, en transition, ou en pénétrant vers le panier, en passant la balle et en créant des shoots pour les autres » Billy Donovan





Le Thunder compte 14 victoires (dont 2 contre Memphis, 1 contre Houston et 1 contre San Antonio) pour 2 défaites cette saison lorsque Westbrook prend entre 20 et 22 shoots par match cette saison. Et 26 victoires pour 6 défaites lorsque le n°0 est en triple-double. Mais 15 victoire pour 1 défaite lorsqu’il prend 22 shoots ou moins tout en étant en triple-double. La seule défaite a eu lieu sur un buzzer beater de Serge Ibaka pour le Magic en novembre. Quand Westbrook prend 23 shoots ou plus, le bilan descend à 17 victoires pour 20 défaites.

Les lancers-francs du candidat MVP représentent aussi un facteur important de la réussite d’OKC. Quand il tente 10 lancers ou plus dans un match, le Thunder compte 21 victoires pour 19 défaites. Dans les 5 dernières minutes d’un match à 5 points d’écart ou moins, Westbrook est à 56/89 sur la ligne.

« C’est difficile  de dire qu’on est à notre meilleur niveau quand Russell fait ci ou ça. Nous sommes à notre meilleur niveau quand nous jouons collectivement, avec cohésion, ensemble, en groupe » Billy Donovan

À 16 matchs de la fin de la saison, Taj Gibson et Doug McDermott s’acclimatent toujours à leur nouvelle équipe, Norris Cole jouait encore en Chine il y a 4 mois mais Victor Oladipo joue son meilleur basket de la saison (22 points à 8/15 contre Utah samedi) après une absence de 10 matchs (dos/poignet). On est donc plus près d’une équipe qui débute sa saison au niveau des routines collectives.

« La totalité des choses que vous devez faire pour atteindre votre meilleur niveau est tellement plus compliquée que simplement Russell qui crée en attaque pour tout le monde » Billy Donovan

via NewsOK

Facebook Comments

Leave a Reply