John Wall sur Bradley Beal : « Notre relation n’a jamais été mauvaise »

John Wall sur Bradley Beal : « Notre relation n’a jamais été mauvaise »

L’été dernier le duo John WallBradley Beal a été un des sujets de discussion, il faut dire que les déclas des deux joueurs ont alimenté une présumée mauvaise entente

« Je pense que souvent nous avons tendance à nous détester sur le terrain… Nous devons pouvoir mettre ça de côté. Si vous faites une erreur sur une action ou que vous laissez passer votre gars… Tant que vous allez voir l’autre pour parler. […] Maintenant que tu as ton argent tu dois améliorer ton jeu. Je veux que tu sois un All-Star comme moi je suis All-Star. Si nous jouons bien en tandem comme les autres superstars qui jouent ensemble dans le backcourt, qui jouent en tandem, alors un soir ce sera ton soir, un autre se sera le mien, et il y a des soirs où ce sera peut-être le soir des deux. Ce sont ces soirs-là où nous allons être difficiles à battre. » John Wall

« C’est difficile parce que nous sommes tous les deux des dominants. C’est toujours difficile quand vous avez deux gars qui croient fermement en eux, qui parieraient sur eux plutôt que sur quelqu’un d’autre, qui veulent être le leader. Nous pouvons tous les deux être ce gars. Quelques fois je pense que nous perdons de vue le fait que nous avons besoin l’un de l’autre. Je ne serais pas dans cette situation sans John. John ne serait pas dans cette situation sans moi, sans le reste de l’équipe. Ca va de pair donc c’est une question de fierté. Nous devons mettre de côté notre fierté, identifier nos objectifs individuels, nous aider à atteindre ces objectifs, identifier les objectifs de l’équipe, où nous nous voyons dans 5 ans, dans 10 ans et partir de ça. » Bradley Beal





Cette saison tout se passe très bien entre les deux et ils réalisent la meilleure saison de leur carrière, et forcément les résultats suivent.

« Notre relation n’a jamais été mauvaise. Mais maintenant nous passons plus de temps ensemble en dehors des parquets. Avant il était souvent avec son pote Garrett Temple. J’avais mon pote. Mais maintenant nous passons bien plus de temps ensemble. Nous créons une relation. Nous sommes tout le temps en train de déconner et de nous amuser. Nous jouons aux cartes ensemble dans l’avion. Cela nous a permis d’avoir une meilleure relation. Nous ne nous sommes jamais détestés. C’est juste qu’il y a des fois sur le terrain ou vous pouvez détester quelqu’un parce que vous voulez le ballon, tout le monde veut le ballon. » Wall

Mais il y a eu des moments compliqués

« Lorsque nous revenions de blessures. J’étais par exemple dans le rythme et lui revenait de blessure. Ou alors lui était dans le rythme et moi je revenais de blessure. Nous cherchions à savoir qui allait avoir le dernier shoot. Qui allait défendre le meilleur joueur adversaire. Qui allait faire ceci ou cela. Ce qui est positif c’est que nous avons conscience que nous devons aller sur le terrain et simplement jouer notre jeu. Quand vous êtes en rythme vous êtes en rythme. Nous comprenons comment nous trouver sur le terrain tout en jouant notre jeu. C’est là que je suis fort. En règle générale j’ai le ballon et je peux shooter quand je veux, mais mon boulot c’est de faire en sorte qu’il soit en rythme. C’est dans ces conditions que nous sommes une meilleure équipe. » Wall

Via ESPN

Facebook Comments

Leave a Reply