Les Warriors pulvérisent le Magic et décrochent encore leur division

Les Warriors pulvérisent le Magic et décrochent encore leur division

En difficulté ces derniers temps, les Warriors avaient bien besoin d’une grosse victoire pour se rassurer un peu et ils ont profité de la venue du Magic pour le faire. Ils ont écrasé les Floridiens 122-92 pour conforter leur première place de la ligue avec 54 victoires et 14 défaites et par la même occasion décrocher un 3ème titre consécutif de la division Pacific.

Il n’y a pas eu de match et Steve Kerr en a profité pour mettre un peu au repos ses cadres. Si Klay Thompson confirme qu’il a retrouvé son adresse avec 29 points à 12/20 dont 5/9 )à 3-pts dont 21 points en premier acte, Stephen Curry est toujours en difficulté derrière l’arc avec un 2/7. Il termine toutefois avec 25 points à 8/15 et 9 passes après une petite alerte en début de matchs sur une collision, finalement sans gravité. Andre Iguodala ajoute 14 points, Zaza Pachulia 10 points et 10 rebonds et enfin Draymond Green compile 9 points, 11 rebonds et 6 passes. les champions 2015 shootent à 57.5% dont 10/26 à 3-pts et délivrent pas moins de 36 passes décisives dans ce festival. Orlando est limité de son côté à 37.2% avec 12 points à 3/9 pour Evan Fournier et 13 points pour Elfrid Payton et Jeff Green

Thompson a donné le ton d’entrée en signant 21 points à 8/11 au tir et rentré ses 5 premiers tirs à 3-pts pour faire exploser la défense du Magic. Golden State a rapidement pris plus de 10 points d’avance et même 21 pour mener finalement de 14 après 12 minutes. Ils n’ont ensuite plus jamais regardé derrière eux, irrésistibles en attaque face à des Floridiens dépassés. L’écart a culminé à 27 points dans cette première mi-temps et un petit réveil a permis aux visiteurs de revenir à 17 unités à la mi-temps, 67-50. Ils ne reviendront jamais plus près puisque les locaux ont appuyé à nouveau sur l’accélérateur en début de seconde mi-temps et leur avance a atteint 36 points avant que les titulaires ne rejoignent le banc pour le dernier acte.

Facebook Comments

Leave a Reply