Réunion de crise improvisée à Toronto

Réunion de crise improvisée à Toronto

Dwane Casey met habituellement 10-15 minutes à se présenter devant les journalistes après un match. Mais hier après la correction reçue par son équipe à Toronto contre le Thunder (défaite 123-102), le coach est apparu 38 minutes après le buzzer. L’équipe s’est en effet réunie pour discuter de la lourde défaite, la 3ème en 4 matchs pour la 4ème équipe de la Conférence Est derrière Cleveland, Boston et Washington.

« C’était inacceptable. Je veux m’excuser auprès de nos fans, de tout le monde, pour la façon dont on a joué ce soir. L’effort, l’esprit compétitif n’étaient pas là. Oklahoma a joué comme si c’était un match pour le titre et nous comme si c’était un match de milieu de saison. Donc je m’excuse. On va trouver 7 ou 8 gars qui vont se montrer compétitifs. Voilà de quoi on a besoin. Il n’y a pas d’excuse, aucune. Ça ne s’explique même pas » Dwane Casey

« Beaucoup de gens se sont exprimés. C’était une bonne conversation, on a dit que des soirées comme ça ce n’était pas possible, mais assez parlé. Il nous reste 14 matchs, il est temps de retranscrire ça sur le terrain, il est temps de monter qu’on veut réussir ensemble et qu’on veut faire quelque chose de spécial ici. On a l’équipe pour. C’était un match dégueu, dégueu.  Il n’y a pas d’autre façon de présenter les choses, c’était nul » P.J. Tucker

En moins de 3 quarts-temps dans cette rencontre, Russell Westbrook a bouclé son 34ème triple-double de la saison. Le Thunder a bouclé son match avec 7 joueurs à au moins 10 points pour aller chercher une 4ème victoire consécutive. DeMar DeRozan a lui terminé à 22 points.

« Pas d’excuse. On doit jouer dur, c’est aussi simple que ça. Peu importe si on rate des shoots ou non, on doit jouer dur. On doit jouer avec fierté et un sentiment d’urgence » DeMar DeRozan

via TimesColonist

Facebook Comments

Leave a Reply