Une confiance inébranlable pour une équipe de Miami désormais playoffable

Une confiance inébranlable pour une équipe de Miami désormais playoffable

Coincés à 11 victoires pour 30 défaites le 13 janvier dernier, Miami depuis remporté 23 de ses 28 derniers matchs et est, depuis sa victoire cette nuit sur les Timberwolves 123-105, playoffable.

« On apprécie tous cette 8ème place. Mais je ne pense pas qu’on a terminé, et je ne crois pas qu’intégrer le top 8 était notre objectif » James Johnson

« Continuons juste à travailler. C’est comme la musculation. Vous commencez à voir vos muscles apparaître, vous savez que vous allez devoir continuer à soulever des poids pour garder ce corps. C’est comme ça que je vois les choses, ça a bonne allure mais on a encore du travail à faire » Hassan Whiteside

Seule mauvaise nouvelle de la soirée, l’entorse de Dion Waiters, porté par ses coéquipiers en dehors du parquet en fin de 1ère mi-temps. Heureusement, les premiers résultats d’examens passés par le joueur n’ont rien révélé de grave.

« Bien sûr il est vital. Mais nous avons déjà fait nos preuves. On est passé par beaucoup de blessures et tout le monde a haussé son niveau de jeu et fait son boulot de façon incroyable. On est à l’aise avec la situation, mais bien sûr nous voulons que Dion revienne bientôt » Goran Dragic

Hassan Whiteside (23 points, 14 rebonds, 3 contres), Tyler Johnson (23 points, 3 passes), Goran Dragic (19 points, 10 passes et 3 interceptions) et James Johnson (17 points, 2 rebonds, 6 passes) ont bien comblé son absence pour battre une équipe de Minnesota qui restait sur 8 victoires en 13 rencontres (dont des succès contre les Clippers, les Warriors et les Wizards). À 64.3% de réussite à la mi-temps, le Heat était devat 64-49 à la pause avant de laisser Minnesota revenir à 74-71 à 4’28 de la fin du 3ème quart. Tyler Johnson plante ensuite 15 points dans le 3ème quart-temps sans jamais laisser Andrew Wiggins (26 points, 3 rebonds) ou Karl-Anthony Towns (31 points, 11 rebonds) ramener les Wolves plus près.

« Une grosse partie de la solution s’est construite avec la confiance que nous avons par rapport à ce que nous avons traversé cette année. Toute l’année il nous a manqué quelqu’un et d’autres devaient prendre le relais. On doit en faire plus et se concentrer sur ce qu’on a à faire. Tyler et J.J. ont grandement participé à notre progression en seconde mi-temps des deux côtés du terrain. Les gars de la second unit (60 points inscrits par le banc de Miami contre 26 pour Minnesota, ndlr) créent beaucoup pour nous » Erik Spoelstra

Facebook Comments

Leave a Reply