Kristaps Porzingis : « C’était très facile de voir de l’intérieur que nous n’étions pas une si bonne équipe »

Kristaps Porzingis : « C’était très facile de voir de l’intérieur que nous n’étions pas une si bonne équipe »

Lors du training camp Derrick Rose avait annoncé la couleur, sur le papier les Knicks avaient une super team, ce qui avait fait bien rigoler à l’époque. Malgré les promesses, les Knicks ont vite déchanté pour reprendre leur rythme de ces dernières saisons avec un enchaînement de défaites à une fréquence impressionnante. Si dans les médias les joueurs ne cessaient d’annoncer de grands objectifs, persuadés d’y arriver, ça n’a jamais pris. Pas vraiment une surprise pour certains.

« Je pense que c’était très facile de voir de l’intérieur que nous n’étions pas une si bonne équipe. Nous pouvons gagner des matchs en nous appuyant sur notre talent, mais ça ne dure jamais longtemps. Nous avions besoin de bosser plus, de faire attention aux détails, de grandir en tant qu’équipe. Une bonne équipe a besoin de temps de jeu ensemble. C’était notre première ensemble pour la plupart des gars. Quand vous faites plusieurs trades, vous ne devenez pas comme ça un prétendant au titre et c’était compréhensible que nous n’allions pas remporter le titre, je savais que nous en étions pas encore là. » Porzingis





Cela n’avait pourtant pas trop mal débuté puisqu’avant de se retrouver avec un bilan de 27-42 et d’affronter les Clippers, lors de leur premier passage au Staples Center, ils affichaient 14 victoires et 10 défaites. Mais tout cela était très fragile.

« Bien sûr nous attendions tous de grandes choses de cette année, mais dès le début, même si nous avions fait des progrès, nous n’étions pas au niveau où nous voulions être. Nous pouvons voir maintenant que nous ne sommes pas où nous voulons être. » Porzingis

Belle lucidité de la part du jeune letton, peut-être le plus lucide de toute l’équipe, ce qui n’est pas forcément bon signe.

Via NY Post

Facebook Comments

Leave a Reply