Les Wolves s’effondrent, Portland en profite avec un Allen Crabbe en feu

Les Wolves s’effondrent, Portland en profite avec un Allen Crabbe en feu

Après deux revers de rang les Portland Trail Blazers se sont sortis du piège tendu par les Wolves pour se redonner un peu d’air. Ils s’imposent 105-98 à la faveur d’un dernier quart catastrophique des Wolves pour porter leur bilan à 39-40, soit 1.5 match d’avance sur Denver. Avec 2 succès sur les 3 derniers matchs, ils seront assurés d’être en playoffs.

Allen Crabbe a été l’homme du match avec 25 points dont un énorme 8/10 à 3-pts, dont 2 banderilles de suite dans le dernier quart qui ont permis à Portland de prendre l’avantage. Damian Lillard ajoute 22 points à 7/21, 9 rebonds et 8 passes, CJ McCollum 18 points à 8/19 et Al-Farouq Aminu 15 points à 4/11. Portland shoote à seulement 43.2% mais à un excellent 14/33 à 3-pts contre seulement 4/18 aux Wolves. Ces derniers se sont totalement écroulés dans le dernier quart, qu’ils ont commencé par un 0/13 et ont dû attendre 9’20 avant de marquer leur premier panier. Andrew Wiggins termine avec 36 points à 14/27, mais comme ses coéquipiers il a été porté disparu en dernier quart. Karl-Anthony Towns ajoute 24 points à 8/16, 16 rebonds et 4 passes tandis que Ricky Rubio signe 19 points à 8/19.





Minnesota avait surpris Portland en début de match en commençant par un 12-2. A la rue en défense et pas au mieux en attaque, les Blazers se sont retrouvés menés 34-20 après le premier quart. Incapables de ralentir Andrew Wiggins, auteur de 21 points en première mi-temps, Portland s’est traîné cette dizaine de points de retard toute la première mi-temps. A la pause les visiteurs menaient logiquement 61-53. Puis au retour des vestiaires, alors qu’on pensait que Portland allait changer de fusil d’épaule, Minnesota a passé un 9-0 pour mener de 15 unités. Habitués des gros passages à vide, Minnesota en a connu un dans la foulée et ils ont pris un cinglant 17-2 sous l’impulsion de Lillard et McCollum. Andrew Wiggins a pris les choses en mains pour stopper l’hémorragie et redonner même 7 points d’avance aux siens à l’entame des 12 dernières minutes. La suite c’est un calvaire pour Minnesota, incapable de mettre le moindre panier lors des premières 9’40 du quart, ce qui leur a forcément été fatal. Sous l’impulsion d’un Allen Crabbe déchaîné, Portland est revenu à hauteur et a fait le break instantanément avec 4 3-pts en moins de 2 minutes pour le shooteur, ce qui a propulsé les siens en tête 97-91. Si Portland a connu un passage à vide en attaque, ils ont toutefois pu conserver leur avance jusqu’au buzzer final.

Facebook Comments

Leave a Reply