Danny Green : « On pense toujours avoir une bonne chance, mais on ne pense pas être prêts mentalement »

Danny Green : « On pense toujours avoir une bonne chance, mais on ne pense pas être prêts mentalement »

Depuis longtemps assurés de terminer à la 2ème place de la Conférence Ouest, les Spurs (battus par les Clippers samedi puis par Portland hier) ont abordé leurs derniers matchs de saison régulière comme de bons entraînements avant les playoffs, qu’ils joueront au 1er tour face aux Grizzlies.

« C’est un peu comme les playoffs. Il n’y a pas de back-to-back, pas de voyage, donc il est temps de prendre un rythme. Tout le monde essaie de s’affûter au maximum avant les playoffs. Il en ressort toujours du bon et du mauvais sur lequel il faut travailler. Il faut faire du rentre dedans. Les playoffs sont beaucoup plus physiques, et c’est l’équipe qui joue agressif qui va avoir les coups de sifflet. On n’a toujours eu qu’un seul objectif. C’est d’être à notre meilleur niveau une fois les playoffs arrivés. Ça n’a jamais changé. Ce que je veux voir sur le terrain, c’est de la consistante et de la discipline »

« À l’approche de la fin de saison, on se prépare pour les playoffs, donc les gars augmentent leur dureté, leur jeu physique. Il faut atteindre un tout autre niveau » LaMarcus Aldridge

« Quand on est prêts pour les playoffs, on le sait. Très souvent, vous n’êtes jamais vraiment satisfait mentalement. À certains moments dans le passé on savait. Il y avait un truc, on jouait du bon basket et on avait une bonne chance. On pense toujours qu’on a une bonne chance. Mais on ne pense pas être prêts mentalement. On n’a pas encore la concentration nécessaire, celle qu’on recherche » Danny Green





Rejoignez la Fantasy League Basket Infos

Pour la 19ème fois de la saison, Popovich a fait démarrer Aldridge, Kawhi Leonard, Tony Parker, Danny Green et Dewayne Dedmon ensemble. Tous ont terminé avec un plus/minus négatif hier dans la défaite à Portland. Aucun n’a néanmoins jouer plus de 21 minutes durant cette rencontre.

« On se concentre sur le fait de jouer de différentes manières. Ça a été notre état d’esprit sur ces derniers matchs. Les playoffs c’est autre chose et on doit pouvoir s’ajuster sur le tas. C’est à ça qu’on s’entraîne. On fait différents ajustements tout au long du match. Memphis en particulier est une équipe très physique donc on doit être préparés à d’éventuels changements dans le plan de jeu. C’est ça les playoffs » Patty Mills

Pour leur dernière occasion de faire quelques ajustements avant la postseason, les Spurs (61-20) joueront à Salt Lake City demain soir, face à un Jazz qui a encore un avantage du terrain à jouer.

via ESPN – San Antonio Express News

Facebook Comments

Leave a Reply