Boris Diaw manque à Gregg Popovich

Boris Diaw manque à Gregg Popovich

Depuis le départ de Boris Diaw (transféré au Jazz en compagnie d’un tour de draft 2022 et de cash en échange des droits du Canadien du Mans Olivier Hanlan) à Salt Lake City en juillet dernier pour faire de la place à Pau Gasol, Gregg Popovich n’a pas seulement perdu l’un des joueurs clés du titre de 2014 contre Miami.

« Ça a rendu nos dîners moins marrants. Il était un des seuls gars qui buvait avec moi. J’essaie de corrompre tous mes joueurs avec le vin. Lui était une cible facile » Gregg Popovich

Rejoignez notre Fantasy League, une centaine de cadeaux à gagner

Le Jazz de son côté n’a pas regretté ce trade en raison de la série de blessures de Derrick Favors, remplacé 34 fois dans le 5 majeur par le Français (1.6 points et 2.3 passes en 17 minutes de moyenne par match), qui n’avait plus autant été titulaire depuis sa saison 2011-12 avec les Charlotte Bobcats (renommés Hornets en 2014).

« Boris vous manque parce que son QI basket est très élevé. De temps en temps il faut le menacer pour qu’il prenne un shoot. Quelques trucs comme ça. Chaque joueur a ses petites choses pour lesquelles vous leur tombez dessus. Mais c’est un grand joueur d’équipe. Un super coéquipier et quelqu’un qui sait vraiment jouer au basket. Ça nous manque… Boris a amené ça ici (Utah) et Quin (Snyder) savait qu’il le ferait. » Gregg Popovich

via Salt Lake Tribune

Facebook Comments

Leave a Reply