C’était long mais ça se termine par un 2-0 pour les Wizards de Bradley Beal et John Wall !

C’était long mais ça se termine par un 2-0 pour les Wizards de Bradley Beal et John Wall !

C’est au terme d’un match rude et agité que les Wizards, encore menés de 4 points à l’entame du 4ème quart-temps (78-74), se sont imposés 109-101 pour mener 2-0 dans leur série face à Atlanta cette nuit. Bradley Beal a pris les affaires en main dans le 4ème quart-temps pour Washington avec 16 de ses 31 points (12/27, 2 rebonds et 3 passes) dans la période et un 3-points décisif à 38 secondes de la fin. Mais les chants de MVP étaient pour le passeur John Wall, auteur de 32 points à 9/20, 5 rebonds et 9 passes.

Markieff Morris et Otto Porter Jr, titulaires pour les Wizards, signent seulement 7 points à eux deux (merci les fautes) mais Marcin Gortat contribue au succès de son équipe avec 14 points à 7/10, 10 rebonds, 3 passes et 5 contres. Paul Millsap mène les Hawks (0/8 à 3-points en 1ère mi-temps et 4/20 sur le match, contre 7/22 pour les hommes de Scott Brooks) avec 27 points et 10 rebonds, Dennis Schröder ajoute 23 points mais Dwight Howard ne termine qu’à 6 points et 7 rebonds (la moitié de son total dans le match 1).

Washington (25 points du banc contre 14 pour Atlanta) est devant 51-43 à la pause et la 1ère mi-temps se termine sur un total de 29 fautes sur les 24 premières minutes, puis 55 à la fin du match. Millsap score 14 points dans le 3ème quart, dont 6 d’un 13-0 en faveur des Hawks (18 ballons perdus à 11), qui prennent 7 points d’avance, 74-67, un peu plus de 3 minutes et demi avant la fin de la période. Mais aidé par Brandon Jennings (10 points à 4/5, 4 rebonds et 2 passes), qui va participer en marquant (3 paniers) ou en passant (1 fois) à un 8-0, Washington domine le 4ème quart-temps 35-23 après avoir encaissé un… 35-23 dans le quart-temps précédent.

Trop de fautes tuent les fautes : les Wizards ont multiplié les complaintes aux arbitres et sont sanctionnés, Kelly Oubre Jr rejoint Morris et Porter sur le banc et son équipe prend au passage une technique pour delay-of-game. Trente secondes plus tard, c’est Howard qui prend sa 4ème faute, alors que Kent Bazemore avait déjà entamé le dernier quart avec 4 fautes au compteur. Le match a duré 2h45 (11 minutes de plus que le game 1).

Match 3 samedi à Atlanta.

Facebook Comments

Leave a Reply