Stats NBA : Une première dans l’histoire à relativiser pour Russell Westbrook; Une première pour les Wizards

Stats NBA : Une première dans l’histoire à relativiser pour Russell Westbrook; Une première pour les Wizards

3 matchs au programme cette nuit et pas mal de chiffres intéressants

Des records à la pelle pour Russell Westbrook

Russell Westbrook a battu le record de points sur un triple-double en playoffs en signant 51 points, 10 rebonds et 13 passes mais le Thunder s’est encore incliné. Jusque là le record de points sur un triple-double en playoffs était de 43 points, par Oscar Robertson en 1963 et Charles Barkley en 1993. En saison régulière il y a eu 11 triple-doubles avec au moins 50 points mais un seul l’a perdu : Wilt Chamberlain en 1963 dans une rencontre qui était allée en prolongation.

Puis Westbrook a pris 43 shoots pour seulement 17 réussites. C’est le plus grand nombre de shoots tentés en playoffs depuis les 45 de Michael Jordan en 1988 face aux Cavs pour un total de 55 points. Ces 26 shoots ratés lui font égaler le plus grand nombre de tirs ratés en playoffs, record détenu jusque là par Michael Jordan et Kevin Durant.

De plus il a signé un catastrophique 4/18 en dernier acte, soit le plus grand nombre de shoots jamais pris en un quart dans l’histoire des playoffs. Le record était détenu par Rick Barry depuis 1967. Ses 14 échecs c’est aussi du jamais vu sur les 20 dernières années de playoffs.

 

Une première dans l’histoire des Wizards

Les Wizards mènent désormais 2-0 face aux Hawks grâce à leur succès 109-101 grâce à 32 points de John Wall et 31 de Bradley Beal. Aussi fou que cela puisse paraître, les Wizards, qui ont été champions NBA, n’avaient jamais remporté les deux premiers matchs d’une série à domicile. Une seule autre équipe n’a jamais réussi ça, les Raptors.

Wall devient le second joueur de l’histoire de la franchise à marquer au moins 30 points dans deux victoires de suite en playoffs. Le premier c’était Elvin Hayes contre les Buffalo Braves en 1975.

Les Warriors marchent sur Portland

Les Warriors ont battu les Blazers de 29 points sans pourtant avoir le moindre joueur à au moins 20 points. Stephen Curry a terminé meilleur marqueur avec 19 unités. C’est la plus large victoire en playoffs sans un joueur à 20 points depuis le succès de 31 points des Spurs sur le Jazz en 2012. Tony Parker avait inscrit 18 unités.

 

Facebook Comments

Leave a Reply