La revanche des Grizzlies

La revanche des Grizzlies

Auteur d’un coup de gueule mémorable en conférence de presse après la défaite de ses Grizzlies dans le match 2 à San Antonio, David Fizdale a reçu une standing ovation de la part du FedEx Forum lors de la présentation des équipes hier.

« Ça c’est Memphis. Memphis est derrière vous quand vous défendez votre frère et votre ville. C’était un honneur » David Fizdale

De retour à la maison, Memphis, propulsé par un gros 3ème quart-temps (31-17) a retrouvé ce qui a fait son succès en saison régulière face aux Spurs (une victoire 89-74 le 6 février, une autre 104-96 le 18 mars puis 2 défaites le 23 mars et le 4 avril) dans ce match 3, avec une victoire 105-94.

« Défensivement, il nous ont rendu la vie dure en attaque, ils ont mis la pression, ils étaient agressifs. Le ballon ne changeait pas de côté, on a probablement trop dribblé. Pas beaucoup de circulation de balle, donc c’était difficile de scorer » Gregg Popovich

En plus d’avoir offert une première victoire à leur coach, ils ont aussi remporté une première victoire en playoffs contre les Spurs depuis 2011 (l’équipe avait subi un sweep face aux Texans la saison dernière). De retour parmi les titulaires, Zach Randolph a signé 21 points à 8/16 et 8 rebonds aux côtés de Marc Gasol, 21 points à 8/14, 6 rebonds et 3 passes. Troisième joueur à au moins 20 points, Mike Conley a terminé à 24 points à 7/13 et 8 passes.





« Z-Bo a été fantastique. Il est tellement impliqué. Il a fait d’énormes sacrifices cette année, titulaire ou en sortie de banc il est fantastique et je suis simplement heureux d’avoir la chance de coacher Zach Randolph » David Fizdale

« C’était vraiment bon d’avoir le public avec nous et qui chantait mon nom. Comme je l’ai dit, on a beaucoup de travail et ce n’est que le début » Zach Randolph

Dépassés dans les 2 premiers matchs, Wayne Selden Jr. (10 points à 4/9 et 2 rebonds), Andrew Harrison (5 points à 1/6 mais 6 passes) et James Ennis III (12 points à 4/6 et 2 rebonds) ont tous trouvé un moyen de contribuer.

« Soyons honnêtes, ils nous humiliaient. Ils nous ont marché dessus sur plus de 5 des 8 premiers quarts-temps de cette série et vous n’allez pas battre les Spurs en les laissant tout dicter. Il fallait qu’on réponde » David Fizdale

La rencontre bascule en début de 3ème quart-temps, lorsque Gasol a rentré un 3-points sur une passe de Randolph et que Gregg Popovich en a été tellement écœuré qu’il a sorti tout son cinq majeur. De là, l’écart, de seulement 4 points à la mi-temps (50-46) est monté à 12, 16 puis 22 points.

« On ne pensait pas à la dernière série de playoffs contre eux. On pensait à ce soir, on voulait montrer qu’on avait du coeur et qu’on était capables de gagner ce match et de prendre confiance pour nous permettre de croire qu’on peut faire de cette série un vrai duel » Mike Conley

via CommercialAppeal

Facebook Comments

Leave a Reply