Un comeback historique pour les Cavs d’un énorme LeBron James (triple-double) qui dépasse Kobe Bryant !

Un comeback historique pour les Cavs d’un énorme LeBron James (triple-double) qui dépasse Kobe Bryant !

À Indianapolis pour le 3ème match de sa série contre les Pacers, Cleveland a réalisé un véritable exploit en revenant d’un déficit de 25 points à la mi-temps (record NBA en playoffs) pour s’imposer 119-114 et prendre l’avantage 3-0. LeBron James a été sensationnel avec 41 points à 14/27 et 6/12 à 3-points, 13 rebonds, 12 passes et 2 contres face à Paul George et son impressionnant 36 points à 10/28, 15 rebonds et 9 passes.

James est aussi entré dans l’histoire à titre personnel puisqu’il devient le 3ème meilleur scoreur de l’histoire en playoffs (5669 points) devant Kobe Bryant et égale également un record NBA en remportant un 20ème match consécutif au 1er tour des playoffs. Menés de jusqu’à 26 points en 1ère mi-temps, les Cavaliers (21/44 à 3-points contre 16/41) se retrouvent au pied du mur 74-49 à la pause. Le plus gros retard de points à la mi-temps en playoffs dans une victoire était jusque-là de 21 points, par Baltimore contre Philadelphie en 1948 ! Il est à noter qu’il y a eu de plus gros retournements de situation mais jamais un tel écart à la pause.





James ramène les siens à 91-84 au terme d’un 17-4 collectif et inscrit 13 points dans le 3ème quart. George à 3-points maintient les siens en tête 104-103 mais ce sera là le dernier avantage d’Indiana de la soirée. James lui répond avec un layup après un temps-mort et Cleveland ne sera plus jamais rejoint. Pour la 2ème fois de son histoire seulement, Indiana perd les 3 premiers matchs d’une série au meilleur des 7 matchs en playoffs. L’équipe n’a jamais connu de sweep.

À noter : Kyrie Irving, Kevin Love, J.R. Smith et Channing Frye ont tous marqué 13 points. Après avoir inscrit 49 points en 1ère mi-temps, les Cavs vont marquer 35 points dans chacun des 2 derniers quarts-temps. Kevin Seraphin signe 11 points à 3/8, 5 rebonds et 3 passes.

Match 4 dimanche toujours au Bankers Life Fieldhouse.

Facebook Comments

Leave a Reply