Billy Donovan : « Je ne suis pas là pour trouver des excuses à Russell Westbrook »

Billy Donovan : « Je ne suis pas là pour trouver des excuses à Russell Westbrook »

Même si avec du recul, les Rockets semblaient bien au-dessus du Thunder dans la série qui s’est achevée la nuit dernière, Russell Westbrook et les siens pourront avoir quelques regrets dans le déroulement de ce game 5 que les joueurs d’OKC dominaient 77-72 à la fin du 3e quart-temps. Alors que le Marsupilami avait inscrit 20 points dans le seul 3e quart-temps, son coach Billy Donovan décida de le reposer sur le banc pour les trois premières minutes de la dernière période. Il n’en fallait pas moins à Houston pour revenir. Quand Westbrook revint sur le terrain, son équipe était déjà menée 86-81. Le meilleur scoreur de la saison ne put plus rien faire. Tentant de prendre le match à son compte et défendu par l’excellent Patrick Beverley, il n’eut pas la réussite espérée (2 sur 11 dans le 4e). C’est ainsi qu’hier soir, le Thunder partit en vacances après une défaite 105-99.

Pourtant, on ne pourra pas reprocher grand chose au meneur de jeu (47 points, 11 rebonds et 9 passes décisives). Hier, OKC a dominé Houston par +12 au cours des 42 minutes au cours desquelles RussWest était sur le terrain. Dans les 6 autres minutes, ils ont pris un -17… Compter seulement sur Russell Westbrook est peut-être limité comme stratégie. Et si, plusieurs fois cette saison, il a sauvé son équipe, il n’a pas pu le faire hier. Voilà pourquoi son coach Billy Donovan ne peut parler que positivement du probable futur MVP.

Pas besoin de trouver d’excuse à Russell, je ne suis pas là pour ça. Je ne peux que dire qu’il a été phénoménal pour nous, tout au long de la saison. Hier, Russell n’a pas bien shooté dans le 4e quart-temps, c’est vrai. Mais nous n’aurions pas mené de 7 points à la fin du 3e s’il n’avait pas joué comme il l’a fait avant. Nous avons un super groupe de jeunes joueurs que j’adore coacher. Nous avons beaucoup d’habiletés et de potentiel. Mais là, c’est la première fois que nous nous mettons dans une situation pareille. Nous nous sommes créé des opportunités, nous avions notre chance… » Billy Donovan

Les regards sont donc désormais tournés vers l’offseason du côté d’OKC. Une bonne occasion pour Billy Donovan d’entourer de façon plus cohérente son franchise player. Pourtant, il ne semble pas trop vouloir s’en mêler, laissant le staff faire son job.

Je suis sûr que comme à chaque intersaison, le front office prendra du temps pour examiner et évaluer notre équipe. Mais je ne suis que coach, et j’ai une confiance entière en ce qu’ils feront. » Billy Donovan

Cet été, avant toute chose, Sam Presti, GM de la franchise d’Oklahoma, préparera une longue et belle extension à proposer à Russell Westbrook. Espérons qu’il l’accepte afin de construire sur le long terme autour de lui. Après le départ de Kevin Durant, un départ du Marsupilami pourrait faire très mal à cette équipe qui participait encore aux finales NBA il y a cinq ans. Mais nous n’en sommes pas là, et malgré tout ce que l’on pourra dire, c’est vrai que cette équipe d’OKC a du potentiel !

Via The Norman Transcript

Leave a Reply