Quin Snyder : Gordon Hayward a été énorme durant les playoffs

Quin Snyder : Gordon Hayward a été énorme durant les playoffs

Chaque année depuis son arrivée en NBA, Gordon Hayward progresse lentement et surement, et cette saison il a encore passé un cap. Il est devenu logiquement All-Star et il était très attendu en playoffs, car c’est là que les meilleurs joueurs confirment leur statut. S’il n’a pas évolué à un niveau exceptionnel, il a répondu présent et a permis au Jazz de se hisser au second tour des playoffs. Après un premier match très compliqué face aux Warriors, il a réalisé 3 matchs suivants très solides et ses seconds playoffs sont une réussite.

« Il a été énorme. Il a mené notre équipe, et même lors du match où il a eu son intoxication alimentaire et ne pouvait pas jouer, il a quand même mené l’équipe parce qu’il est allé sur le terrain et s’est presque évanoui. Il s’est même évanoui dans le vestiaire et il a dû rentrer chez lui. Voilà le joueur qu’il a été. Il est comme ça depuis l’été dernier, nous en avions discuté. Vous avez vu qu’il a récolté les fruits de son labeur en étant sélectionné pour le All-Star Game. Je pense que vous avez vu la même chose en playoffs. Il s’est investi et à quand vous vous investissez comme ça, cela ne paie pas forcément immédiatement mais c’est le cas avec le temps. Je pense que dans le cas de Gordon c’est un peu des deux. Nous essayons de le mettre dans des positions où il pourra exceller et il a montré quel compétiteur il est. » Quin Snyder

Il termine les playoffs avec 24.1 points, 6.1 rebonds et 3.4 passes, mais il se pose toujours la question de son leadership. Il semble manquer de charisme pour pouvoir être un véritable franchise player

« Nous ne demandons pas à Gordon d’être le mec qui donne le plus de la voix, les joueurs doivent être qui ils sont. Mais il y a un aspect du leadership dont il a fait preuve durant ces playoffs. Il n’est pas meneur donc vous ne le voyez pas avec le ballon en train d’appeler les systèmes; Il ne montre peut-être pas tout le temps ses émotions comme Rudy, mais il bout à l’intérieur. Il y a un feu en lui, et c’est ce que j’ai vu durant les playoffs. Il a élevé son niveau de jeu au moment le plus important, au moment où la compétition est la plus relevée. » Quin Snyder

L’intéressé tire un bilan positif de la saison du Jazz, avant de devenir free agent cet été et d’être une cible privilégiée de beaucoup.

« C’est la première fois que beaucoup d’entre nous étions dans le rôle que nous avions cette année, donc à cet égard, je trouve que c’était une saison réussie. » Hayward

Via Deseret News

Facebook Comments

Leave a Reply