Kelly Olynyk héros improbable du Game 7, Boston rejoint Cleveland en finale de Conférence Est !

Kelly Olynyk héros improbable du Game 7, Boston rejoint Cleveland en finale de Conférence Est !

Favoris de ce Game 7 joué à la maison, les Celtics n’ont pas déçu leurs fans avec une victoire 115-105 qui les propulse en finale de Conférence Est face aux Cleveland Cavaliers. Kelly Onynyk bat son record de points en playoffs avec 26 points à 10/14, 5 rebonds et 4 passes en sortie de banc (28 minutes) et Isaiah Thomas termine meilleur marqueur et passeur des siens avec 29 points à 12/21 et 12 passes décisives.

L’apport du banc en faveur de Boston a fait une énorme différence au cours de la rencontre, avec 48 points inscrits pour les remplaçants des locaux, contre seulement 5 pour Washington, dont 4 joueurs (tous dans le cinq majeur) atteignent les 18 points ou plus. John Wall signe 18 points à 8/23 (0/10 dans le dernier quart), 7 rebonds et 11 passes, Bradley Beal 38 points à 12/22 dont 24 en deuxième mi-temps, Otto Porter 20 points à 6/10 et 10 rebonds et Markieff Morris 18 points à 7/14 et 9 rebonds. Les Celtics ont également pris feu de loin au bon moment avec un 8/13 à 3-points en seconde mi-temps (11/26 en tout, contre 10/29 pour Washington) et profité des 15 ballons perdus de leurs adversaires (contre seulement 8), convertis en 17 points.





Aucune des 2 équipes ne rentre 2 paniers dans les 2 premières minutes du match. Boston va prendre le plus gros avantage de la 1ère mi-temps à 10-2, puis l’écart sera vite comblé par les visiteurs, grâce aux nombreuses fautes adverses. Marcus Smart (13 points à 4/7, 6 rebonds, 4 passes et 2 contres), Amir Johnson (0 point en 9 minutes) et Olynyk prennent tous 3 fautes dans les 24 premières minutes. Le banc de Boston domine 19-5 en 1ère mi-temps mais Washington est devant de 2 points grâce à respectivement 8 et 9 points de la part de Wall et Beal dans le 2ème quart.

En retard 76-72 en fin de 3ème quart-temps, Boston boucle la période sur un 13-3, qui devient ensuite un 22-5 dans les premières minutes du 4ème quart-temps et qui donne 13 points d’avance (94-81) aux hommes de Brad Stevens. Washington répond néanmoins rapidement avec un 7-0 en 51 secondes pour revenir à 6 points. Beal score encore et encore mais Olynyk vient prendre le match à son compte en fin de rencontre. L’intérieur inscrit 11 des 13 points de Boston (58-40 dans la peinture) dans le money time et leur donne 10 points d’avance, 110-100, sur un 3-points clutch.

Game 1 contre Cleveland mercredi pour Boston.

Facebook Comments

1 Comment

  1. Washington trahi par son faible banc… Il va falloir recruter cet été ^^

Leave a Reply